Faits divers – Justice DOSSIER : La nouvelle maison d'arrêt de Saint-Bonnet-les-Oules

Loire : où en est le projet de prison de Saint-Bonnet-les-Oules ?

Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 6 septembre 2017 à 18:58

Les pancartes sont toujours visibles à Saint-Bonnet les Oules et dans les environs.
Les pancartes sont toujours visibles à Saint-Bonnet les Oules et dans les environs. © Radio France - Yves Renaud

Depuis la venue de l'ancien ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, à Saint-Bonnet-les-Oules (Loire) rien n'a évolué. Le flou est complet autour du projet de prison du sud de la Loire. Le nouveau député de la 6e circonscription Julien Borowczyk a un rendez-vous avec le ministère dans un mois.

Des explications devraient être données d'ici un mois au sujet du projet de prison de Saint-Bonnet-les-Oules (Loire). C'est en tout cas le sens de la démarche de Julien Borowczyk, le député La République en Marche élu en juin dernier dans la 6e circonscription de la Loire. Il a écrit au ministère cet été et aura rendez-vous à la fin du mois de septembre ou au début du mois d'octobre avec le cabinet de la ministre de la justice. Depuis la venue de Jean-Jacques Urvoas en mars dernier, le flou est total dans ce dossier.

Tout le monde reste en fait sur la version de Jean-Jacques Urvoas. Une version déjà ambiguë en son temps et qui commence à dater. L'ancien ministre de la Justice n'est plus là, il s'était déplacé en chair en et os pour valider le projet en mars dernier. Mais aujourd'hui, personne ne sait ce que compte faire l'actuel gouvernement. D'ailleurs Nicole Belloubet, la nouvelle ministre de la Justice, ne se charge pas directement de ce dossier visiblement pas prioritaire pour le gouvernement. Le député Julien Borowczyk qui a donc demandé des explications aura rendez-vous dans un mois avec un membre du cabinet de la ministre.

Du coté du collectif contre l'implantation de cette prison à Saint-Bonnet-les-Oules, le mouvement s'est clairement ralenti. Depuis l'élection d'Emmanuel Macron, les opposants ne se sont réunis qu'à quelques reprises et n'ont pas organisé de nouvelles manifestations. Ils considèrent à juste titre, que la situation est en veille. Effectivement, en ce retour de vacances, rien n'est signé et rien n'est financé.

Saint-Bonnet-les-Oule, dans la Loire - Radio France
Saint-Bonnet-les-Oule, dans la Loire © Radio France - Denis Souilla