Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire : un pompier traîné sur une cinquantaine de mètres, le conducteur de 24 ans interpellé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Un pompier volontaire a été traîné sur une cinquantaine de mètres par le conducteur qu'il était venu secourir, ce dimanche matin sur la commune de La Gresle dans la Loire. Il s'en tire avec des blessures légères. Le conducteur lui a pris la fuite mais il a été interpellé et placé en garde à vue.

Véhicule de pompiers (Illustration).
Véhicule de pompiers (Illustration). © Radio France - Cédric Hermel

Un sapeur-pompier volontaire de 35 ans a été traîné sur une cinquantaine de mètres par un automobiliste voulant prendre la fuite, ce dimanche matin sur la commune de la Gresle dans le nord de la Loire. Il portait secours à ce conducteur qui aurait fait un malaise au volant, juste avant 7h du matin. 

Pendant les premiers bilans de santé, l'homme de 24 ans au volant reprend conscience et redémarre. Il commence à prendre la fuite alors qu'un pompier est encore à moitié dans sa voiture. Celui-ci est traîné sur une cinquantaine de mètres. Le pompier appartenant à la caserne du Cergne s'en tire avec de légères abrasions, il est rentré chez lui après avoir été transporté au centre hospitalier de Roanne pour des contrôles. 

Le conducteur interpellé chez ses parents

Le conducteur quant à lui a pris la fuite et a été retrouvé au domicile de ses parents, en Saône-et-Loire. D'après les gendarmes il se serait rebellé au moment de l'interpellation. Il a été placé en garde à vue à la brigade de Charlieu. Le SDIS 42 a porté plainte.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le président du département Georges Ziegler "condamne avec la plus grande fermeté cette agression" et a demandé au SDIS 42 "d’entamer une démarche de dépôt de plainte afin que l’auteur de cette agression réponde de ses actes."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess