Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Loire : une agricultrice agressée dans sa voiture par un auto-stoppeur

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les faits se sont déroulés le jeudi 8 août, à Saint-Didier-sur-Rochefort, dans la Loire. Un auto-stoppeur a menacé et agressé sexuellement la conductrice de la voiture qui le transportait. Il a été arrêté.

Les faits se sont déroulés le jeudi 8 août, à Saint-Didier-sur-Rochefort, dans la Loire.
Les faits se sont déroulés le jeudi 8 août, à Saint-Didier-sur-Rochefort, dans la Loire. © Radio France - Gaëlle Fontenit

Saint-Didier-sur-Rochefort, France

À peine entré dans la voiture, l’auto-stoppeur menace et agresse la conductrice. L'homme lui touche les cuisses, le haut du corps puis sort un couteau, avec une lame de 15 centimètres. Il réclame de l'argent, elle lui donne son sac. 

La victime, une agricultrice de Saint-Didier-sur-Rochefort, dans le Haut-Forez, garde son calme pendant plusieurs minutes. Elle continue de rouler. Mais quand une voiture arrive en face, elle s'arrête net.

Lors de la conférence de presse du procureur adjoint à Saint-Etienne, ce lundi. - Radio France
Lors de la conférence de presse du procureur adjoint à Saint-Etienne, ce lundi. © Radio France - Victor Vasseur

L'auto-stoppeur placé en garde à vue et écroué

L'agresseur, âgé de 29 ans, pris par surprise, quitte la voiture et s'enfuit avec le sac à main de sa victime. De retour chez elle, l'agricultrice appelle les gendarmes. Il faut attendre une heure et demie seulement pour que les gendarmes, aidés par de nombreux habitants, retrouvent l'agresseur, vers 19h15. Il tentait de se cacher dans des fourrés.

"Ce routard", comme le qualifie le procureur adjoint de la République de Saint-Étienne, André Merle, est connu de la police, notamment pour des faits de vols vers Tarascon dans les Bouches-du-Rhône. Il vit depuis deux ans dans la Loire. 

Placé en garde à vue dans la foulée, l'homme tient des propos incohérents. Des expertises psychologiques seront menées dans les prochaines semaines. En attendant, l'agresseur dort en prison, depuis ce vendredi.