Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Loiret : la gendarmerie a contrôlé 11 conducteurs en état d'alcoolémie dans la nuit de ce samedi 12 à ce dimanche 13 mai

dimanche 13 mai 2018 à 16:56 Par Aurore Richard, France Bleu Orléans

Dans la nuit de ce samedi 12 à ce dimanche 13 mai, une cinquantaine de gendarmes ont effectué des contrôles routiers dans le Loiret. Ils ciblaient principalement les infractions liées à l'alcoolémie et aux stupéfiants.

Cinquante gendarmes étaient répartis sur les communes de Sully-sur-Loire, Montargis ou encore, Jargeau.
Cinquante gendarmes étaient répartis sur les communes de Sully-sur-Loire, Montargis ou encore, Jargeau. © Maxppp - Maxppp

Loiret, France

Une cinquantaine de gendarmes a procédé à des contrôles sur les routes du Loiret, dans la nuit de ce samedi 12 à ce dimanche 13 mai. A Meung-sur-Loire, Jargeau, Montargis ou encore, Pithiviers, les infractions liées à l'alcoolémie et aux stupéfiants étaient visées. 

Neuf rétentions immédiates de permis en une nuit

Entre 19 heures et minuit, 11 conducteurs ont été sanctionnés pour conduite en état d'alcoolémie. Ils ont donc fait l'objet d'une contravention et d'un retrait de six points sur leur permis. Parmi eux, quatre automobilistes présentaient un taux supérieur à 0.8 g/L. Les forces de l'ordre ont donc procédé à une rétention immédiate du permis pour une durée allant jusqu'à 72 heures. 

Cinq conducteurs ont également été contrôlés sous l'emprise de stupéfiants. Les gendarmes ont, là aussi, effectué une rétention immédiate du permis. Cette même nuit, 13 excès de vitesse ont été constatés et deux automobilistes ont été contrôlés sans permis. L'un d'eux a même cumulé plusieurs infractions car au fait de rouler sans permis, s'ajoutait une conduite sous l'emprise de stupéfiants.