Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Loiret : le bus Paris-Toulouse l'oublie sur une aire d'autoroute et repart avec ses deux enfants

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans, France Bleu Occitanie

Une femme, qui effectuait le trajet Paris-Toulouse en bus, a eu la peur de sa vie dans la nuit de mardi à mercredi. Lors d'une pause sur une aire de l'A10, le car est reparti sans elle, avec ses deux enfants à bord dont un bébé. Elle a pu monter dans un véhicule de gendarmerie qui a retrouvé le bus.

Les bus bleus de la compagnie Ouibus, filiale de la SNCF
Les bus bleus de la compagnie Ouibus, filiale de la SNCF © Radio France - Olivia Cohen

Saran, France

Heureusement, l'histoire se termine bien ! Ce mercredi à 0h45 du matin, après une courte pause sur l'aire de Saran, au nord d'Orléans, sur l'autoroute A 10, une femme qui effectuait le voyage entre Paris et Toulouse, à bord d'un car de la compagnie OUIBUS, a une très désagréable surprise. Le véhicule est reparti sans elle, embarquant ses deux enfants, "un nourrisson de quelques mois et un autre enfant", indique la gendarmerie du Loiret.

Heureusement, des gendarmes sont là

Paniquée, la mère de famille a la chance de "tomber" sur des gendarmes du peloton autoroutier en service, en train de contrôler un véhicule sur la même aire d'autoroute. Aussitôt, les militaires font monter la femme à bord de leur voiture et se mettent en chasse pour retrouver le bus sur l'autoroute en direction de Toulouse. 

Le bus avait déjà quitté le Loiret

Les gendarmes entrent en contact avec le centre opérationnel de la gendarmerie du Loiret (COG) et l'informe de la situation. Cinquante-sept kilomètres plus loin, sur l'aire de service de Chaumont-sur-Tharonne (Loir-et-Cher) sur l'A 71, le chauffeur d'une autre société de bus leur indique avoir bien aperçu un OUIBUS entrant sur cette autoroute au péage d'Orléans. Au même moment, le COG fait savoir aux gendarmes que le conducteur de ce bus Paris-Toulouse vient de se manifester en appelant le 17 pour signaler la situation. 

La maman fait un malaise au moment où elle retrouve ses enfants 

Le chauffeur du bus Paris-Toulouse fait alors demi-tour et remonte vers le nord : un lieu de rendez-vous est fixé avec les gendarmes, sur l'A71, à Ardon, sur l'aire du Bois de Bailly (Loiret). La mère, soulagée, retrouve ses enfants sur cette aire de service et, extrêmement émue, elle fait un "léger malaise", indique la gendarmerie du Loiret. L'intervention des gendarmes s'est terminée à 2h40 du matin. 

Que dit Ouibus ?

Contactée, la compagnie OUIBUS confirme cet incident et précise auprès de France Bleu : "juste après avoir repris la route, le capitaine a réalisé qu'une passagère manquait. Il s'est alors arrêté et a contacté la gendarmerie et la tour de contrôle Ouibus pour trouver la solution la plus adaptée et récupérer cette passagère dans les meilleurs délais. Il a ainsi pu la retrouver, en toute sécurité, accompagnée par la gendarmerie, sur une autre aire d'autoroute 20 km plus loin afin qu'elle termine son voyage avec ses enfants."