Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loiret : le premier surveillant de prison mort du Covid-19 en France reçoit la Légion d'honneur

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Le premier surveillant pénitentiaire a être mort du Covid-19 fait partie de la liste des nommés à la Légion d'honneur. Claude Lombardo, premier surveillant pénitentiaire, est récompensé à titre posthume pour ses 34 ans de services.

Le premier surveillant pénitentiaire à avoir été victime du Covid-19 est décoré à titre posthume de la Légion d'Honneur. (illustration)
Le premier surveillant pénitentiaire à avoir été victime du Covid-19 est décoré à titre posthume de la Légion d'Honneur. (illustration) © Radio France - Emmanuel Bouin

La liste des nouveaux décorés de la Légion d'Honneur été dévoilée le 1er janvier, une sélection marquée par la crise sanitaire qui a frappé la France depuis mars dernier. Parmi les Loiretains décorés, le nom de Claude Lombardo : en poste au Centre Pénitentiaire d'Orléans-Saran, il est le premier surveillant pénitentiaire a être décédé du Covid-19. 

Claude Lombardo est récompensé à titre posthume pour ses 34 années de service au sein de l'administration pénitentiaire. "Faisant preuve d'intégrité, d'honnêteté et de dévouement envers son travail, cette distinction vient récompenser ses efforts envers son métier, son ministère et la République", réagit sa fille, qui souhaite que l'on rende hommage à son "père et à son travail, et non l'associer à l'épidémie ou à des investigations sur le coronavirus". Sur les 1 229 personnes décorées de la Légion d'honneur ce 1er janvier, 40 le sont à titre posthume, mortes dans l'exercice de leur fonction des suites de la maladie. 

D'autre Loiretains également médaillés

D'autres personnalités du Loiret ont également été décorés de la Légion d'Honneur dans cette cuvée de début 2021. Le médecin Hugues Morel chef du service de pneumologie du CHR d'Orléans est fait Officier. Autre médecin, Marie-Christine Boutrais responsable de l'unité médicale au centre pénitentiaire de Saran, est faite Chevalier, tout comme la célèbre dessinatrice Loirétaine Bernadette Déprès, créatrice des albums de "Tom Tom et Nana", Frédérique Jossinet, l'ancienne judokate de l'US Orléans et Paul Laville l'ancien sous-préfet de Montargis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess