Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loiret : une cagnotte en ligne pour soutenir la seule boulangerie de Marcilly-en-Villette

-
Par , France Bleu Orléans

Une cagnotte en ligne a été relancée pour soutenir le couple de boulangers de Marcilly-en-Villette qui traversent de grosses difficultés. La dernière en date, un départ d'incendie dans le four à pain, mi-janvier. Un désaccord avec l'assurance bloque l'indemnisation.

La boulangerie Meleddie est la seule de Marcilly-en-Villette.
La boulangerie Meleddie est la seule de Marcilly-en-Villette. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Après près d'un mois et demi de fermeture, la boulangerie de Marcilly-en-Villette dans le Loiret s'apprête enfin à rouvrir, mardi 9 mars. Le commerce était fermé depuis fin janvier, en raison d'un début d'incendie qui a touché le four à pain. Pour aider le couple de boulangers, confrontés déjà à de grosses difficultés depuis plusieurs mois, une cagnotte a été lancée par des clients. 

Le 30 janvier, tôt le matin, un départ de feu est détecté au niveau de l'isolant du four. Les dégâts sont très limités, mais un désaccord oppose les boulangers et leur assurance. Deux réparateurs ont assuré aux artisans qu'il fallait changer toute l'isolation du four, au risque d'un nouvel incendie. Leur assureur estime au contraire que seule la partie touchée est à changer. Hors de question d'ouvrir dans ces conditions, estime Melissa Thabarin, "on ne va pas risquer nos vies non plus pour un métier. On dort à l'étage, on a une fille de quatre ans. C'est cela qui fait traîner la chose. Les deux réparateurs en question nous ont bien dit qu'il y avait de très gros risques de reprendre feu, et deux experts disent l'inverse." 

Deux versions s'opposent

Contactée par France Bleu Orléans, la Mapa, l'assurance des boulangers, indique que "le four de cette boulangerie a révélé des défauts d'entretien importants, notamment des galeries de rongeur dans l'isolation et de la farine sur la laine de roche. Deux mètres carrés ont été endommagés, la Mapa couvre donc ces deux mètres carrés. Le four peut reprendre, avec le risque qu'il y ait un nouveau feu, mais ce n'est pas à la Mapa de prendre en charge un défaut d'entretien, mais à l'assuré de réaliser l'entretien nécessaire pour éviter un nouveau sinistre." Finalement, il y a quelque jours, pour mettre fin à cette situation de blocage, les deux boulangers décident de faire faire eux même les travaux, sans attendre l'indemnisation des assurances, en changeant toute l'isolation. 

Le couple de boulangers est touché par la solidarité des clients.
Le couple de boulangers est touché par la solidarité des clients. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Pour soutenir les boulangers, restés fermés pendant près d'un mois et demi, des habitués ont lancé une campagne de dons, via la plateforme Leetchi. "C'est un jeune couple travailleur, avec le sourire, qui a redonné toute une dynamique à cette boulangerie", explique Marie, l'une des deux clientes à l'origine de la cagnotte. "Leur situation m'a touché. C'était difficile d'imaginer qu'on ne les aide pas dans cette situation difficile. Une boulangerie dans un village, c'est un peu l'âme du village. On sait bien que les communes qui n'ont plus de boulangerie, il y a quelque chose qui se perd. C'est pour cela que l'on essaie de se battre pour qu'ils ne ferment pas."

Les boulangers touchés par la mobilisation

Cette mobilisation fait chaud au cœur du couple de boulangers, "ça nous touche d’être soutenus par nos villages. Vu qu'on est la seule boulangerie, on aimerait bien donner le meilleur de nous même pour accueillir les clients", réagit Eddie Passegue, le compagnon de Melissa. Cet attachement se manifeste aussi dans les rues de la commune. "Quand les gens nous croisent ils nous demandent des nouvelles, quand est-ce que l'on va ouvrir, et on sent que ce n'est pas que pour le pain. C'est aussi pour l'humain. On a des clients très fidèles, très présents pour nous.

Le commerce doit rouvrir ce mardi 9 mars, après près d'un mois et demi de fermeture.
Le commerce doit rouvrir ce mardi 9 mars, après près d'un mois et demi de fermeture. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Pour le moment, près de 3.000 euros ont été récolté, de quoi à peine couvrir le changement de l'isolation du four. Un four, qu'il faudra d'ailleurs changer dans quelques mois, car après plusieurs décennies dans de bons et loyaux services, il s'approche de la retraite. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess