Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Ce que l'on sait de l'attaque terroriste à l'arme blanche survenue à Londres

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Une attaque à l'arme blanche a fait deux morts et trois blessés près de London Bridge, dans le centre de la capitale britannique vendredi midi. Le suspect, qui portait un gilet explosif factice, a été tué par balles par la police. Les enquêteurs traitent l'attaque comme une attaque terroriste.

L'attaque au couteau survenue vendredi 29 novembre 2019 à London Bridge, dans le centre de Londres a fait deux morts et trois blessés, a indiqué la police.
L'attaque au couteau survenue vendredi 29 novembre 2019 à London Bridge, dans le centre de Londres a fait deux morts et trois blessés, a indiqué la police. © AFP - DANIEL SORABJI

Plusieurs personnes ont été poignardées vendredi à Londres lors d'une attaque à l'arme blanche près de London Bridge, dans le centre de la capitale britannique. L'attaque a fait deux morts et trois blessés. Le suspect, qui portait un gilet explosif factice, a été abattu par les forces de l'ordre. Les enquêteurs considèrent l'attaque comme un acte terroriste. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a convoqué vendredi soir une réunion du comité de crise du gouvernement.

Deux morts, le suspect tué, l'attaque traitée comme un acte terroriste

Deux personnes ont été tuées et trois blessées a confirmé la police dans la soirée.

Plus tôt, le maire de Londres Sadiq Khan avait indiqué que l'attaque avait fait plusieurs blessés graves. Le suspect, qui portait un gilet explosif qui s'est avéré factice, a été tué par balles par les forces de l'ordre. Les enquêteurs considèrent l'attaque comme un acte terroriste.

J'ai vu un homme tomber à terre, un couteau à côté de lui, après plusieurs coups de feu - Un témoin de l'attaque

"J'ai vu un homme tomber à terre, avec un couteau à côté de lui" après "plusieurs coups de feu", a raconté à l'AFP un homme travaillant dans des bureaux en face du pont. Une vidéo qu'il a tournée depuis son lieu de travail vers 14h30, visionnée par l'AFP, montre une personne évacuée sur un brancard et une autre, blessée à l'épaule, être accompagnée par des ambulanciers. 

Le suspect a déjà fait de la prison

La police britannique a identifié l'assaillant sous le nom de Usman Khan, un homme de 28 ans, qui avait déjà été condamné pour des faits de terrorisme et était sorti de prison l'an dernier.  "L'individu était connu des autorités, il avait été condamné en 2012 pour des faits de terrorisme", a déclaré Neil Basu, un des responsables des services antiterroristes britanniques, ajoutant qu'il avait bénéficié d'une remise en liberté conditionnelle en décembre 2018.  Le Times, citant des sources gouvernementales, a rapporté vendredi soir que l'assaillant était sorti de prison après avoir accepté de porter un bracelet électronique.

Le secteur bouclé par la police 

Un important dispositif policier était déployé vendredi après-midi sur place, empêchant aux passants de s'approcher à moins de 100 mètres du pont, où une dizaine de bus étaient complètement immobilisés, a constaté une journaliste de l'AFP. Trois bateaux des forces de l'ordre stationnaient sous le pont et de nombreuses ambulances étaient sur les lieux, tandis que la gare et la station de métro situées à proximité et très fréquentées ont été fermées.

Une attaque le jour du Black Friday et juste avant le sommet de l'Otan 

Cette attaque survient le jour du "Black Friday", jour de soldes, dans un quartier très fréquenté de la capitale.
L'incident est aussi intervenu à quelques jours d'un sommet de l'Otan mardi et mercredi, où sont attendus entre autres Donald Trump et Emmanuel Macron. Il arrive également deux semaines avant les élections anticipées du 12 décembre, lors desquelles le Premier ministre Boris Johnson va tenter de se faire réélire.

Une attaque djihadiste sur ce pont en juin 2017

Le London Bridge, ou "pont de Londres", a été le théâtre d'une attaque djihadiste en juin 2017 lorsque des assaillants avaient foncé au volant d'un véhicule sur des passants, avant des attaques au couteau dans le quartier de Borough Market.

L'attaque a eu lieu près de London Bridge. - Visactu
L'attaque a eu lieu près de London Bridge. © Visactu -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu