Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Loriol-sur-Drôme : "15 ans après la tragédie, la douleur est intacte"

mercredi 29 novembre 2017 à 15:14 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche

Une cérémonie poignante d'hommage aux cinq pompiers tués lors d'une intervention sur l'A7 a eu lieu, ce mercredi matin, à Loriol-sur-Drôme, quinze ans jour pour jour après la tragédie.

Cérémonie à Loriol-sur-Drôme ce mercredi en hommage aux pompiers tués lors d'une intervention sur l'A7, il y a tout juste quinze ans.
Cérémonie à Loriol-sur-Drôme ce mercredi en hommage aux pompiers tués lors d'une intervention sur l'A7, il y a tout juste quinze ans. © Radio France - Mélanie Tournadre

Un hommage aux cinq sapeurs-pompiers tués sur l'autoroute A7 il y a tout juste quinze ans s'est déroulée, ce mercredi matin, à Loriol-sur-Drôme. Près de deux-cents personnes sont venues assister à cette émouvante cérémonie regroupant les familles des victimes, les rescapés, les collègues sapeurs-pompiers ainsi que les élus.

"Cette grande plaie est toujours ouverte"

Le 29 novembre 2002, un automobiliste qui roulait trop vite a tué cinq sapeurs-pompiers en intervention sur l'autoroute A7. Chaque année, une cérémonie leur rend hommage au mémorial qui a été érigé au niveau du péage de Loriol-sur-Drôme.

Cérémonie d'hommage aux cinq sapeurs-pompiers tués le 29 novembre 2002 sur l'A7. - Radio France
Cérémonie d'hommage aux cinq sapeurs-pompiers tués le 29 novembre 2002 sur l'A7. © Radio France - Mélanie Tournadre

De nombreux habitants de Loriol sont venus, ce mercredi matin, en mémoire des cinq victimes dont les noms retentissent pendant la cérémonie : "Laurent Broquet, Didier Bourgeat, Eric Duveau, Patrick Duc, José Garido". "Ces cinq noms en disent plus qu'un long discours" a expliqué la préfet de la Drôme. Eric Spitz qui a annoncé, ce mercredi matin, remettre la médaille de bronze pour "acte de courage et de dévouement" à l'ensemble des sapeurs-pompiers de la Drôme.

Cérémonie à Loriol d'hommage aux cinq sapeurs-pompiers tués le 29 novembre 2002 sur l'A7. - Radio France
Cérémonie à Loriol d'hommage aux cinq sapeurs-pompiers tués le 29 novembre 2002 sur l'A7. © Radio France - Mélanie Tournadre

"On a besoin des pompiers, il faut les soutenir, certains meurent pour nous venir en aide" rappelle Yvette, habitante de Loriol venue rendre hommage aux victimes. "J'ai perdu deux collègues, deux amis" insiste Nicolas, employée municipale à Loriol à l'époque du drame. "Quinze ans après, nous avons toujours cette grande grande plaie ouverte, on vient tous les ans pour soutenir les familles qui n'ont plus les leurs".

Reportage à Loriol lors de cette cérémonie d'hommage aux cinq pompiers tués sur l'A7 le 29 novembre 2002.

Un devoir de mémoire

"N'oubliez jamais, un accident n'arrive pas qu'aux autres" a rappelé Pascal Broquet, père de Laurent un des victimes. Il est le président de l'association de défense des familles de sapeurs-pompiers.

Cérémonie à Loriol-sur-Drôme ce mercredi en hommage aux pompiers tués lors d'une intervention sur l'A7, il y a tout juste quinze ans. - Radio France
Cérémonie à Loriol-sur-Drôme ce mercredi en hommage aux pompiers tués lors d'une intervention sur l'A7, il y a tout juste quinze ans. © Radio France - Mélanie Tournadre

"C'est très dur d'être là, on revient quinze ans en arrière, on ressent toutes les émotions de cette dramatique soirée, on revoit les images" explique Xavier Chambaud, un des trois sapeurs-pompiers rescapés de ce terrible accident. "C'est important d'être là pour nos cinq collègues" insiste-t-il les larmes aux yeux.

"Cet accident est gravé en moi, quand je quitte mon pantalon le soir je vois mes blessures et je me rappelle tous les jours de cette tragédie" explique Salavtor Scifo, sapeur-pompier rescapé. "Il faut redire tous les messages de prévention et de sécurité, il faut ralentir dans les zones de travaux et d'accident sur l’autoroute sinon on perd du temps et la vie parfois ; il faut toujours penser aux hommes qui interviennent sur les voies".

Salvator Scifo, un des trois sapeurs-pompiers rescapés de ce terrible accident.