Faits divers – Justice

Lot-et-Garonne : le corps mutilé d'une octogénaire anglaise découvert enterré dans un bois

Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Gironde et France Bleu Périgord jeudi 16 avril 2015 à 20:38

affaire Tombebeuf arrivée du suspect au palais de justice d'Agen
affaire Tombebeuf arrivée du suspect au palais de justice d'Agen © maxppp

Le corps de Violet Price, une ressortissante anglaise de 80 ans a été découvert ce mercredi dans un bois entre Tombebeuf et Tourtrès. Un homme de 31 ans originaire de Mayotte qui habitait le secteur a reconnu le meurtre.

Le corps mutilé de Violet Price, 80 ans, a été découvert ce jeudi dans un bois entre les communes de Tombebeuf et Tourtrès dans le Lot-et-Garonne, à la frontière avec la Dordogne. Le corps a été découvert dans deux endroits différents dont une partie était enterré. C'est le procureur de la République d'Agen, Pascal Prache qui a confirmé la découverte: "Tant au vu des déclarations du mis en cause que des constatations sur place, il semble bien s'agir du corps de Violet Price". Une autopsie aura toutefois lieu pour confirmer l'identité de la victime.

Le procureur d'Agen Pascal Prache

La vielle dame était portée disparue depuis six jours

La vieille dame qui habite Moustier à quelques kilomètres du lieu de la macabre découverte, était portée disparue depuis samedi dernier. La dernière fois qu'elle avait été vue vivante c'était lors d'un barbecue à Eymet en Dordogne samedi midi chez la belle famille de son fils.

Depuis les gendarmes avaient mis en oeuvre un important dispositif de recherches avec 70 militaires sur le terrain, deux hélicoptères et quatre équipes cynophiles. Mardi, un homme, un habitant de Tombebeuf originaire de Mayotte, était placé en garde à vue. Ce jeudi, toujours selon le procureur de la République, il a avoué avoir donné la mort à l'octogénaire . C'est lui qui a indiqué aux gendarmes les endroits où il avait enterré les différentes parties du corps. 

Dejà condamné par la cour d'assises de Mayotte pour un homicide involontaire

Cet homme de 31 ans s'était installé à Tombebeuf depuis quelques mois seulement avec ses deux enfants et sa compagne.

Le maire de Tombeboeuf Claude Monnet

Selon le procureur de la République "il n'était plus en couple au moment des faits" . L'individu a déjà été condamné en 2005 à huit ans de prison par la cour d'assises de Mayotte pour homicide involontaire. Il a été mis en examen cette fois pour "assassinat en récidive" , un chef de poursuite qui selon le procureur de la République serait établi par "les déclarations du suspect". Il devrait être placé sous mandat de dépôt.

affaire Tombebeuf: conférence de presse - Maxppp
affaire Tombebeuf: conférence de presse © Maxppp

Peu d'information sur les motivations du criminel

Sur les motivations du suspect, le procureur de la république n'a laissé filtré que très peu d'information. Il a expliqué ne pas être en mesure de donner des précisions sur les circonstances "ni même sur les motivations de celui qui aurait commis les faits".

Selon lui, l'homme "n'était pas un familier de la victime mais ils se connaissaient" . La victime et son meurtrier présumé auraient participé au repas de samedi midi à Eymet. Ils auraient quitté le repas chacun de leur côté en milieu d'après-midi. Certains éléments laissent penser qu'ils se seraient retrouvés un peu plus tard au domicile de la vieille dame à Moustier. Personne n'a plus jamais revu Violet Price ensuite.

Carte de localisation de Tombebœuf. - Radio France
Carte de localisation de Tombebœuf. © Radio France