Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest

Lot-et-Garonne : plus de 2000 personnes à la marche blanche en hommage à la gendarme Mélanie Lemée

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu, France Bleu Occitanie

Une marche blanche a eu lieu ce samedi après-midi à Aiguillon dans le Lot-et-Garonne en hommage à Mélanie Lemée, gendarme tuée par un chauffard samedi dernier. Des milliers de personnes ont fait le déplacement.

Hommage à Mélanie Lemée, ce samedi à Aiguillon.
Hommage à Mélanie Lemée, ce samedi à Aiguillon. © Radio France - Marius Delaunay

Plus de 2000 personnes se sont rassemblées ce samedi après-midi devant la mairie d’Aiguillon près d'Agen pour le départ de la marche blanche en l’honneur de Mélanie Lemée, la gendarme renversée par un chauffard samedi dernier. Les participants sont tous vêtus de blanc. Mélanie Lemée, Normande de 25 ans, avait été affectée dans une brigade à proximité d'Aiguillon.

Le portrait de Mélanie Lemée porté durant la marche blanche.
Le portrait de Mélanie Lemée porté durant la marche blanche. © Radio France - Marius Delaunay

Deux hommages

Les participants ont d'abord observé une minute de silence puis une autre d'applaudissements en arrivant devant la caserne de gendarmerie d'Aiguillon. De nombreuses gerbes de fleurs ont également été déposées. La marche blanche aura finalement duré plus d'une heure et se sera terminé là où elle avait commencé, devant la mairie. Un dernier hommage à Mélanie Lemée a été rendu devant le monument aux morts de la ville d'Aiguillon, avec une Marseillaise et plusieurs chants militaires. 

Plusieurs gerbes de fleurs ont été déposées devant la gendarmerie d'Aiguillon.
Plusieurs gerbes de fleurs ont été déposées devant la gendarmerie d'Aiguillon. © Radio France - Marius Delaunay

La jeune femme a été fauchée à un contrôle routier par un conducteur de 26 ans qui avait refusé de s'arrêter alors qu'il roulait, sans permis, à plus de 130 km/h et transportait "vraisemblablement de la cocaïne", selon le parquet d'Agen. Le suspect, au casier judiciaire chargé pour des affaires de stupéfiants et de délit routier, a été mis en examen pour "homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique" et incarcéré provisoirement.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a remis ce jeudi l'insigne de chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume à Mélanie Lemée, tuée par un chauffard près d'Agen. La gendarme a été également élevée au grade de majore. "C'est la Nation, la République, la France que vous avez si bien servie qui s'incline très respectueusement devant vous et vous rend hommage", a indiqué Gérald Darmanin lors d'une cérémonie d'hommage à Mérignac (Gironde).

L'avocat du suspect, qui risque la réclusion criminelle à perpétuité et conteste l'intention de tuer, s'est inquiété de l'écho médiatique de cette affaire, demandant que son client ne soit pas "lynché". "De meurtrier à monstre il n'y pas long, et la qualification a d'ailleurs été employée sur les réseaux sociaux", avait lancé mercredi Me Edouard Martial.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess