Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Lot : il dépose un obus de la 1ere guerre mondiale devant la gendarmerie

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Un inconnu a déposé un obus datant de la Première Guerre mondiale sur le muret de la gendarmerie de Lacapelle-Marival dans le Lot, ce lundi. Un geste bien imprudent. Les démineurs de Toulouse doivent intervenir.

Il dépose un obus de la 1ere guerre mondiale sur le muret de la gendarmerie de Lacapelle-Marival
Il dépose un obus de la 1ere guerre mondiale sur le muret de la gendarmerie de Lacapelle-Marival - @Gendarmerie Nationale

Lacapelle-Marival, France

Les gendarmes de Lacapelle-Marival ont fait la découverte ce lundi matin, un obus abandonné sur le muret de la gendarmerie.

L'obus déposé sur le muret de la gendarmerie de Lacapelle-Marival date de la 1ere guerre mondiale - Aucun(e)
L'obus déposé sur le muret de la gendarmerie de Lacapelle-Marival date de la 1ere guerre mondiale - @Gendarmerie Nationale

Cet obus datant probablement de la première guerre mondiale selon les experts démineurs a été déposé devant la gendarmerie par un inconnu, qui n’a laissé aucun message sur place.

La personne qui a déposé cet obus a été doublement imprudent, il s’est mis en danger en le transportant, et en le déposant, au lieu d’appeler les autorités - La gendarmerie du Lot

Il peut arriver que l’on découvre des munitions et des obus de la grande guerre, lors de la session d’une maison ou un changement de propriétaire.

Les démineurs de la protection civile de Toulouse sont attendus sur place, ils ont déjà pris les informations sur cet obus grâce aux photos envoyées par les gendarmes de Lacapelle-Marival. Ni la gendarmerie, ni le quartier n’ont été évacués.

Choix de la station

France Bleu