Politique

Louis Aliot dénonce la "taxe inondation" qui doit être votée à la communauté urbaine de Perpignan

Par Simon Colboc, France Bleu Roussillon lundi 19 septembre 2016 à 10:24

Louis Aliot, le leader du FN dans les Pyrénées-Orientales
Louis Aliot, le leader du FN dans les Pyrénées-Orientales © Maxppp - Max PPP

Invité de France Bleu Roussillon ce lundi matin, Louis Aliot a vivement critiqué la décision de mettre en place la "taxe inondation" que la majorité s'apprête à voter ce lundi à la communauté urbaine de Perpignan-Méditerranée.

Dans les 36 communes de l'agglo de Perpignan, il va falloir payer pour rester au sec. La communauté urbaine de Perpignan-Méditerranée veut mettre en place une" taxe d'inondation".

"Il s'agit de compenser le désengagement de l'État", assure Francis Clique, le vice-président de la communauté urbaine en charge de l'eau, qui poursuit : "Nous souhaitons dégager cinq millions d'euros par an pour construire de nouvelles digues à Saleilles et Théza et un chenal à Canet."

Cette "taxe inondation" serait plafonnée à 20 euros par foyer dans les 36 communes de la communauté urbaine.

Ce lundi soir, quand le texte sera soumis au vote, le Front national va voter contre. Louis Aliot s'en en est expliqué sur France Bleu Roussillon :

Louis Aliot ce lundi matin sur France Bleu Roussillon

Partager sur :