Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Louis Aliot entendu par la police judiciaire dans une affaire d'emploi fictif

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu Hérault

Louis Aliot a été entendu par la PJ de Montpellier ce vendredi. Le député Rassemblement national et candidat à la mairie de Perpignan a été interrogé en audition libre sur un éventuel emploi fictif de son ancien assistant parlementaire, Mohamed Bellebou.

Louis Aliot, député Rassemblement National et candidat à la mairie de Perpignan
Louis Aliot, député Rassemblement National et candidat à la mairie de Perpignan © Maxppp - Aurelien Morissard

Perpignan, France

Le député Rassemblement national des Pyrénées-Orientales Louis Aliot a été entendu par la police judiciaire de Montpellier (division économique et financière) ce vendredi. Le candidat à la mairie de Perpignan a été interrogé en audition libre sur un éventuel emploi fictif de son ancien assistant parlementaire, Mohamed Bellebou.

Son ancien assistant parlementaire placé en garde à vue 

De 2014 à 2016, Mohamed Bellebou était l'assistant de Louis Aliot, alors député européen. Durant cette période, il aurait également été l'employé d'une imprimerie à Limoges. Une imprimerie proche du Front national qui lui fournissait régulièrement du matériel de campagne. 

Les enquêteurs s'interrogent donc sur cette double activité. Mohamed Bellebou aurait touché 22.800 euros provenant de fonds publics pendant la période de ce contrat suspect.

Il y a trois mois, une perquisition avait eu lieu dans les locaux du Rassemblement national à Perpignan. Ces auditions à la PJ de Montpellier en sont la suite logique. Mohamed Bellebou a été placé en garde à vue et dans le même temps, Louis Aliot a été entendu en audition libre autrement dit, il y a des éléments de suspicions dans cette affaire concernant le candidat à la mairie de Perpignan.