Faits divers – Justice

LPO Auvergne : une cigogne victime d'un tir à Ambert

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne vendredi 19 août 2016 à 14:52

La cigogne blessée a été prise en charge au centre de soins de la LPO
La cigogne blessée a été prise en charge au centre de soins de la LPO - LPO Auvergne

L'oiseau migrateur a été abattu mardi, alors qu'il survolait le pays d'Ambert. La cigogne a été recueillie par un agriculteur, avant d'être prise en charge par la Ligue pour la Protection des Oiseaux.

Certes la chasse n'est pas ouverte et la cigogne ne fait pas partie des gibiers susceptibles d'être prélevés, mais il y a des abrutis partout. C'est un coup de feu qui a attiré l'attention d'un agriculteur ambertois. Il a découvert l'oiseau ensanglantée mardi dans un champ. Après l'avoir recueilli chez lui, il a alerté la Ligue pour la Protection des Oiseaux en Auvergne. Le migrateur, qui a reçu une décharge de plombs dans l'aile, souffre notamment d'une fracture au niveau de l'avant-bras et a perdu beaucoup de sang. Un vétérinaire lui a posé une broche vendredi matin au centre de soins de la LPO à Clermont-Ferrand. Son état de santé est jugé préoccupant. Si la LPO a l'habitude de recueillir des oiseaux blessés, la prise en charge d'une cigogne blessée par un tireur est une grande première en Auvergne.  Une enquête a été ouverte par l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.

La cigogne abattue souffre d'une fracture à une aile - Aucun(e)
La cigogne abattue souffre d'une fracture à une aile - LPO Auvergne

Adrien Corsy soigneur à la LPO Auvergne