Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lunéville : condamné pour avoir giflé une directrice d'école

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Un jeune homme de 19 ans été condamné à 80 heures de travaux d'intérêt général pour avoir giflé la directrice d'école de son petit frère à Lunéville. Les faits remontent au 30 avril à l'école Jules Ferry.

La cité judiciaire de Nancy, janvier 2020
La cité judiciaire de Nancy, janvier 2020 © Radio France - Thierry Colin

La directrice de l'école Jules Ferry à Lunéville avait convoqué la mère de famille pour parler de la situation du plus jeune de ses fils. Accompagnant sa mère, le grand frère de 19 ans s'en est mêlé s'en prenant verbalement à la directrice et la giflant au visage.

C'est toi qui fait chier mon petit frère

Les faits remontent au 30 avril dernier. Selon François Perain, le procureur de la République de Nancy, la tension est montée à la fin de l'entretien quand l'homme de 19 ans s'est approché de la directrice, lui lançant "c'est toi qui fait chier mon petit frère". Malgré l'intervention de sa mère, l'homme adressa une gifle à la directrice.

80 heures de TIG

L'enquête a été menée par le commissariat de Lunéville. Jugé en comparution immédiate le 5 mai, au lendemain de son interpellation, le jeune homme, inconnu de la justice, a été condamné à 80 heures de travaux d'intérêt général (TIG) pour violences sur personne chargée d'une mission de service public dans une enceinte scolaire. Une peine pouvant passer à 2 mois d'emprisonnement si il venait à ne pas faire les heures de TIG.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess