Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Lussault : L'automobiliste sort un pistolet... à billes

-
Par , , France Bleu Touraine

L'altercation aurait pu bien mal tourner, mercredi soir, à Lussault. Une dispute a éclaté entre deux automobilistes, pour une question de courtoisie au volant. L'un d'entre eux a sorti un pistolet à billes pour menacer l'autre.

Les gendarmes d'Indre-et-Loire ont interpellé un automobiliste, accusé d'avoir menacé un autre avec un pistolet à billes, mercredi à Lussault.
Les gendarmes d'Indre-et-Loire ont interpellé un automobiliste, accusé d'avoir menacé un autre avec un pistolet à billes, mercredi à Lussault. © Maxppp - Guillaume Bonnefont/IP3 PRESS/MAXPPP

Lussault-sur-Loire, France

La dispute tourne mal, il sort un pistolet à billes. Cette scène s'est déroulée ce mercredi après-midi, à Lussault, près d'Amboise.  Sur un parking, deux hommes ont eu une altercation : à l'origine, un manque de courtoisie au volant. 

Sur la Départementale 751, vers 17h30, les deux automobilistes refusent chacun de se laisser passer. Ils décident de s'arrêter pour s'expliquer. 

Chaîne de tronçonneuse VS pistolet

L'un des deux pointe du doigt l'imprudence de l'autre, qui réplique d'un coup de poing au visage. La scène se tend encore plus quand le premier se rend à sa voiture et se saisi d'une chaîne de tronçonneuse. Le second sort alors un pistolet et profère des menaces. 

La scène s'arrête là, chacun remonte dans son véhicule, et repart de son côté. Le premier homme se rend ensuite à la gendarmerie pour porter plainte. Les gendarmes interpellent l'autre individu et le placent en garde à vue. 

L'enquête permet de déterminer que l'arme est en réalité un pistolet... à billes. Mais l'homme n'échappera pas pour autant à un passage de le tribunal correctionnel ultérieurement. 

Choix de la station

France Bleu