Faits divers – Justice

Les commerces de contrefaçon fermés par la police à la Jonquere vont pouvoir rouvrir

Par Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon jeudi 26 janvier 2017 à 18:28

L'un des commerces fermé par la police fin novembre
L'un des commerces fermé par la police fin novembre © Radio France - Sébastien berriot

La justice a donné son accord. Les boutiques de contrefaçons de la Jonquere fermées par la police fin novembre vont pouvoir rouvrir lundi 30 janvier. Les commerçants qui travaillent dans la légalité s'inquiètent.

Les commerces fermés à la Jonquere depuis fin novembre vont pouvoir rouvrir. La justice vient de donner son accord. Ça concerne plusieurs dizaines de magasins de contrefaçon qui avaient été perquisitionnés dans le cadre d'une vaste opération policière.

Depuis cette opération coup de poing menée par la Policia Nacional, une centaine de boutiques de la Jonquere et du Perthus étaient fermées, après avoir été placées sous scellés sur décision du juge d'instruction de Figueras. Les commerçants concernés avaient saisi la justice. Ils ont donc été entendus. Les boutiques pourront rouvrir dès lundi matin.

L'autorisation de réouverture provoque le mécontentement des commerçants de la Jonquere qui travaillent, eux, dans la légalité. Ils redoutent une reprise rapide des ventes de contrefaçon et donc des activités frauduleuses comme le blanchiment d'argent.

Bruno Comas, président de l'association des commerçants de la Jonquere

Mais si la justice a donné son feu vert pour la réouverture des boutiques de contrefaçons, les commerçants restent sous le coup d'une procédure judiciaire. Ils risquent de lourdes amendes et des peines de prison.