Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lutte contre le cancer : le CHU de Bordeaux en pointe

-
Par , France Bleu Gironde

Ce mardi 4 février est la journée mondiale de lutte contre le cancer. L'occasion de se pencher sur le CHU de Bordeaux, un pôle d'excellence en France en matière de cancérologie.

L'hôpital Pellegrin de Bordeaux.
L'hôpital Pellegrin de Bordeaux. © Maxppp - David Thierry

A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le cancer, ce mardi 4 février, coup de projecteur sur le CHU de Bordeaux, l'un des meilleurs en France en terme de cancérologie et le meilleur de l'ex-région Aquitaine.

15.000 patients sont traités pour des cancers chaque année, ce qui représente plus d'un tiers (33%) des hospitalisations au CHU de Bordeaux. Il diagnostique, traite et suit tous les types de cancers qui concernent les adultes mais il s'agit aussi du seul établissement en ex-Aquitaine qui prend en charge les enfants

"On a les meilleurs traitements et le meilleur plateau technique pour traiter tous les patients [...] nous avons des médecins mondialement reconnus dans toutes les spécialités. C'est la chance d'avoir un CHU classé numéro un au niveau national avec une qualité médicale qui est très importante", se félicite Yann Bubien, le directeur général du CHU de Bordeaux.  

Le CHU de Bordeaux est aussi un lieu d'apprentissage puisqu'il forme tous les ans 360 internes en médecine.

La thérapie cellulaire : un traitement révolutionnaire 

La position d'excellence du CHU de Bordeaux a notamment été acquise grâce à la recherche et à l'innovation, comme la thérapie cellulaire, un traitement qui pourrait guérir les patients atteints de leucémie et de lymphomes, des cancers habituellement très difficiles à soigner car il est impossible d'opérer les malades. 

"C'est un traitement lourd mais avec un réel bénéfice" : professeur Pierre Dubus, président de la fédération de cancérologie.

Ce traitement révolutionnaire coûte tout de même 350.000 euros par patient.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess