Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lutte contre le travail illégal en France : une entreprise espagnole visée par une enquête

Marseille, France

La société d'intérim espagnole Terra Fecundis est sous le coup d'une enquête de la justice française qui soupçonne des fraudes dans les campagnes françaises. Le procureur de la République de Marseille a révélé mardi l'existence de cette enquête ouverte depuis plus d'un an à Marseille.

Police (illustration).
Police (illustration). © Maxppp - .

En 2015, les services de l'Etat français ont enregistré de bons résultats en matière de lutte contre la fraude et notamment concernant la lutte contre le travail illégal. Dans les trois gros dossiers en cours, il y a l'affaire Terra Fecundis du nom de cette société d'intérim espagnole qui fait travailler dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur plusieurs milliers de saisonniers venus d'Amérique du Sud.

Une enquête ouverte depuis plus d'un an

Le procureur de la République de Marseille, Brice Robin, a révélé mardi l'existence d'une enquête ouverte depuis plus d'un an à Marseille au sujet de cette entreprise. Un magistrat français va être envoyé en Espagne "pour procéder à des auditions et des perquisitions".

Employées dans les campagnes du sud de la France, ces milliers de personnes auraient perçu des salaires très faibles. C'est l'un des plus gros dossiers de fraude présumée qu'instruit le tribunal de Marseille.

La société basée dans le sud de l'Espagne, à Murcia, envoie chaque année dans des exploitations agricoles des Bouches-du-Rhône, de l'Hérault, du Gard ou encore d'Ardèche des travailleurs venus principalement d’Équateur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess