Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Luxleaks - Edouard Perrin : "Le secret des sources a été violé"

mardi 28 novembre 2017 à 9:05 Par Rachel Noël, France Bleu Lorraine Nord

Le journaliste de Cash investigation Edouard Perrin attaque une multinationale devant la justice. Dans l’affaire Luxleaks, il estime que le secret des sources n’a pas été respecté.

Edouard Perrin entouré de ses avocats au procès Luxleaks à Luxembourg
Edouard Perrin entouré de ses avocats au procès Luxleaks à Luxembourg © Maxppp - PHOTOPQR/AnthonyPICORE

Metz, France

Edouard Perrin, le journaliste de Cash Investigation qui a mis en lumière l'affaire Luxleaks attaque en référé une ordonnance prise par le tribunal de Metz en 2014. L’affaire sera examinée mardi 28 novembre devant le tribunal de Metz.

Une procédure dévoyée

Cette ordonnance prise en 2014, c’est celle qui a permis d’ordonner des perquisitions au domicile du lanceur d’alerte Raphaël Hallet. Ses ordinateurs ont été saisis. Il a été interrogé. La multinationale PriceWaterhouseCoopers a pu ensuite traduire le journaliste Edouard Perrin devant la justice luxembourgeoise. Lui a été relaxé, mais les lanceurs d’alerte Antoine Deltour et Raphaël Halet ont été condamné.

Pour Edouard Perrin, cet état de fait est une violation claire du secret des sources.

Ils ont utilisé une procédure devant un juge civil en France pour conduire l’équivalent d’une instruction criminelle, c’est-à-dire de pouvoir faire une perquisition. Je leur reproche surtout d’avoir violé le secret des sources

Défendre le secret des sources

Pour Edouard Perrin, on est clairement dans la violation du secret des sources :

Edouard Perrin, journaliste qui a révélé l'affaire Luxleaks : "le secret des sources a été violé"

Ce qu’ils ont demandé à la juge messine en 2014 c’est de pouvoir saisir son matériel informatique, mais aussi de saisir toute sa correspondance, y compris, c’est écrit tel quel dans l’ordonnance qu’ils avaient obtenue de la juge, les correspondances avec un journaliste.

C’est interdit par la loi de la protection de la presse de 1841

Une des premières raisons pour lesquels je mène ce combat là c’est de faire en sorte que plus jamais un juge civil ne sera utilisé par une multinationale ou entreprise pour accéder à la correspondance entre une source éventuelle, qu’il soit lanceur d’alerte ou pas, et des journalistes

Les lanceurs d'alertes doivent être mieux protégés

Edouard Perrin, journaliste qui a révélé l'affaire Luxleaks estime que les lanceurs d'alerte ne sont pas assez protégés

Cette perquisition, c’est ce qui a conduit Raphaël Halet à se taire durant des mois. Elle a aussi conduit à l’implication du journaliste Edouard Perrin devant la justice luxembourgeoise. Pour Edouard Perrin, elle interroge aussi sur la nécessaire protection des lanceurs d’alerte.

Les protections qui ont été accordées par la loi Sapin ne vont pas assez loin. Il y a en ce moment un texte qui est en train d’être élaboré au niveau européen pour éventuellement avoir une directive de protection au niveau européen. On espère qu’elle verra le jour dans les tous prochains mois