Faits divers – Justice

Lycéens drômois à Bruxelles : "on aurait pu y passer"

Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu mercredi 23 mars 2016 à 6:29

Cordon de sécurité aux abords de la station de métro Maelbeek à Bruxelles
Cordon de sécurité aux abords de la station de métro Maelbeek à Bruxelles © Maxppp - -

Le groupe de lycéens de Valence, dans la Drôme, arrivé ce mardi matin à Bruxelles pour un voyage scolaire a eu beaucoup de chance. Il était prévu qu'ils prennent le métro à la station Maelbeek visée par l'un des attentats qui a endeuillé la capitale belge mardi.

Le voyage scolaire de trois jours à Bruxelles a tourné court pour les 56 élèves en terminale du lycée Camille Vernet et leurs trois accompagnateurs. A peine descendus du car après une nuit de trajet, ils apprennent en posant leurs valises à l'auberge de jeunesse que des explosions viennent de retentir à l'aéroport de la capitale belge. Ils sont donc restés confinés toute la journée à jouer aux cartes et au ping-pong, dans l'impossibilité de contacter leurs familles par téléphone car le réseau était saturé. C'est via Facebook qu'ils ont informé leurs parents qu'ils étaient sains et saufs.

ça s'est joué à une demi-heure près

Rétrospectivement, ils ont eu beaucoup de chance. Ils devaient aller visiter l'Atomium dès le matin. Et ils devaient se rendre à la station de métro vendant des tickets de groupe la plus proche de leur lieu de résidence, en l’occurrence celle de Maelbeek qui a été ciblée également par les terroristes. Apprenant les premiers attentats, les accompagnateurs ont préféré rester à l'abri. Mais "ça s'est joué à une demi-heure, à pas grand chose vraiment" confie l'un des professeurs Olivier Benoit

On aurait pu être dans cette station de métro dit Olivier Benoit

Le groupe a pu repartir de Bruxelles vers 20 heures hier soir. Les lycéens sont attendus ce mercredi matin à Valence.

A LIRE AUSSI : Les lycéens de Valence à Bruxelles sont sains et saufs