Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Lyon : un couple de femmes agressé par une bande de jeunes filles

dimanche 17 mars 2019 à 15:25 Par Aurore Jarnoux, France Bleu et France Bleu Sud Lorraine

Une gendarme et sa compagne ont été victimes d'une agression homophobe dans le quartier de la Part-Dieu à Lyon. Elles ont été prises pour cible par une bande de jeunes filles. Une adolescente de 17 ans a été interpellée et mise en examen ce dimanche.

SOS Homophobie
SOS Homophobie © Maxppp - PASCAL BONNIERE

Lyon, France

"Se tenir la main dans la rue ne doit plus jamais mettre personne en danger" : c'est le message de SOS homophobie après l'agression lesbophobe commise par une bande de jeunes filles à Lyon. Vendredi soir, vers 20h50, selon le quotidien Le Parisien, elles auraient proféré des insultes homophobes à l'encontre d'un couple de femmes, dont l'une est gendarme à Nancy, dans le quartier de la Part-Dieu. 

Les deux femmes âgées d'une vingtaine d'années ont été frappées, l'une a reçu un coup de cutter au visage selon la police de Lyon. Heureusement, elle ne souffre que d'une blessure superficielle. 

Une adolescente de 17 ans a été interpellée, en possession d'un cutter. Elle a été déférée devant la justice et mise en examen ce dimanche. Le parquet de Lyon a ouvert une information judiciaire pour violences commises avec arme blanche, en réunion et en raison de l'orientation sexuelle des victimes

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, dénonce "une violence inacceptable et inexcusable".

En France, 262 plaintes ont été déposées pour des actes homophobes entre janvier et septembre 2018. Des chiffres en augmentation par rapport à l'année précédente (+ 15%).