Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Ma place est ici" : le témoignage de Kenza, cette lycéenne de Sotteville menacée d'expulsion

Les soutiens se multiplient en faveur de Kenza Sahed, élève de terminale au lycée des Bruyères à Sotteville-les-Rouen. Elle a reçu une "obligation de quitter la France". Arrivée dans notre pays il y a deux ans, cette jeune fille est une très bonne élève, bien intégrée.

Kenza Sahed reçoit les soutiens politiques des maires de Sotteville, de Rouen et du député européen David Cormand
Kenza Sahed reçoit les soutiens politiques des maires de Sotteville, de Rouen et du député européen David Cormand © Radio France - Claire Briguet-Lamarre

Un mauvais cadeau de noël. Kenza Sahed a reçu une "obligation de quitte la France" le 24 décembre. Cette jeune fille qui fêtera ses 19 ans avril est installée à Sotteville-le Rouen depuis deux ans. Scolarisée en terminal au lycée des Bruyères. Elle ne se voit absolument pas quitter ses amis. Ses enseignants et plusieurs personnalités politiques la soutiennent. Ils ont écrit une lettre au Préfet, lui demandant de revoir sa position et de ne pas la renvoyer en Algérie.

"Je sens ma place ici"

Kenza est gênée d'avoir à expliquer sa situation. "J'ai reçu le papier le 24 décembre 2020 et théoriquement je devrais avoir quitté la France le 18 janvier, cela me stresse énormément" explique la jeune fille aux longs cheveux bruns. Il faut dire que comme tous les élève de Terminale de France, elle se prépare au Bac, avec toutes les incertitudes liées au Covid 19. En plus d'être une bonne élève de terminale, Kenza a participé avec sa classe au projet Euroscola, elle est également très investie dans la préparation au concours de Sciences-Po que propose son lycée. Kenza n'envisage pas d'avoir à quitter sa place au lycée avec tous ses amis et toutes ses connaissances.

Je suis arrivée, je me suis bien intégrée, je me suis fait des amis. Je fais du bénévolat aussi hors de mes cours. Je me sens que non, je n'ai pas envie de quitter la France. Je suis bien ici, je me sens à ma place. Kenza Sahed

Soutien des enseignants et des élus

Parmi ses fervents soutiens au sein du lycée des Bruyères, il y a Patrick Lopes, professeur documentaliste. Il encadre également Kenza pour la préparation au concours de sciences-po mise en place au sein de l'établissement. Il décrit une élève modèle. "Kenza est une bonne élève mais surtout elle est très motivée, toujours partante pour de nouveaux projets", explique t-il.

Kenza est une battante, elle ne baisse jamais les bras même lorsqu'elle a des difficultés, Patrick Lopes

Fatima El-Khili est également enseignante dans ce lycée, elle est aussi élue à la ville de Rouen. C'est elle qui a attiré l'attention de Nicolas Mayer-Rossignol sur le cas de la jeune fille. "La loi est la loi evidemment. Mais derrière cette loi il y a une jeune fille qui a quitté ses parents et son pays. On ne quitte pas ses parents par choix"

Les maires de Rouen et de Sotteville-les-Rouen ont envoyé un courrier au Préfet lui demandant de reconsidérer sa position. David Cormand, député européen EELV, originaire de l'agglomération rouennaise et ancien élu local à Canteleu adresse lui aussi la même demande à la Préfecture.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess