Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Magali Debatte : "je suis une développeuse, une accompagnatrice du mouvement"

-
Par , France Bleu Creuse

Magali Debatte a été nommée préfète de la Creuse, il y a un an. Ce jeudi matin, elle était l'invitée de France Bleu Creuse pour faire le bilan de ses actions et se livrer, un peu, en toute simplicité.

Magali Debatte, préfète de la Creuse
Magali Debatte, préfète de la Creuse © Radio France - Sophie Peretti

Guéret, France

Magali Debatte a pris son petit-déjeuner ce jeudi matin avec les auditeurs de France Bleu Creuse. La préfète en poste depuis un an dans notre département, a tiré un premier bilan des actions qu'elle mène ici. "C'est une première année très positive, nous a-t-elle expliqué, nous avons signé le Plan particulier pour la Creuse avec l'ensemble des élus qui ont piloté les groupes de travail et qui ont proposé des projets, et nous avons déjà les 2/3 de ces projets qui sont en route".

On continue de pousser - Magali Debatte

Un tiers des projets sont encore au point mort ou presque, pour des questions réglementaires, des questions de débats sociétaux, ou pour la difficulté à mettre tout le monde au tour de la table. Mais cela n'effraie pas Magali Debatte. "On travaille pour les débloquer, pour les faire avancer, explique-t-elle, on continue de pousser et de mettre de la dynamique et de l'accompagnement".

la préfète de la Creuse, Magali Debatte - Radio France
la préfète de la Creuse, Magali Debatte © Radio France - Sophie Peretti

Et lorsqu'on lui demande s'il y a des choses qu'elle regrette, elle répond sans hésiter : "ça va peut-être vous paraitre prétentieux, mais je ne suis pas dans cette posture de regret. Je suis vraiment quelqu'un qui va de l'avant, je suis optimiste. Je suis une développeuse, une accompagnatrice du mouvement. _Et finalement, ce qui peut coincer, ce qui peut être négatif, je l'oublie très vite pour regarder les choses positives_".

Je cours pour me détendre - Magali Debatte

Les journées de la préfète sont bien remplies. Elle se lève tôt pour s'informer et travailler : "la première chose que je fais le matin à 7h c'est d'écouter France Bleu Creuse, nous confie-t-elle et ensuite je lis La Montagne. J'ai besoin de ce temps le matin pour prendre connaissance des instructions gouvernementales, du courrier, des parapheurs à signer avant de débuter la journée avec mes équipes à 8h30, avec une réunion agenda". Et lorsqu'elle veut faire retomber un peu la pression, la préfète va courir. "Je vais à Courtille, faire le tour de l'étang nous confie Magali Debatte, c'est un endroit magnifique, fabuleux, les lumières ne sont jamais les mêmes, c'est un endroit que j'affectionne beaucoup".

"Je vais courir à Courtille, c'est un endroit magnifique"