Infos

Mairie de Grenoble : La police évacue les manifestants à l’aide de gaz lacrymogènes

Par Léopold Strajnic et Véronique Pueyo, France Bleu Isère lundi 26 septembre 2016 à 19:43

manifestants repoussés du parvis de la mairie de Grenoble
manifestants repoussés du parvis de la mairie de Grenoble © Radio France - Véronique Pueyo

Ce lundi 26 septembre, le conseil municipal de Grenoble se retrouvait pour débattre notamment de la pétition contre le tarif du stationnement, mais c’est le plan de sauvegarde des services publics de la majorité qui s’est invité en début de séance. Manifestation dispersée par la police.

Une pyramide de livres érigée sur le parvis de la marie pour dénoncer le sort réservé aux bibliothèques Hauquelin, Prémol, et Alliance qui doivent fermer leurs portes. Le plan de sauvegarde des services publics a été une fois de plus dénoncé par des manifestants (CGT, FO, Sud) ce lundi soir : "ces économies riment avec austérité" ont clamé quelques 150 personnes bien décidées à faire entendre leur voix.

Gaz lacrymogène

Ils sont même entonné sur l’air du chant des partisans une complainte brocardant la politique municipale. Ensuite le ton est monté d’un cran, frappant sur les vitres de l’entrée de la mairie de Grenoble pour tenter d’empêcher la tenue du conseil municipal. C’est à ce moment-là que l’ordre a été donné aux forces de l’ordre d’évacuer les manifestants. Ils ont été repoussés du parvis à l’aide de gaz lacrymogènes pulvérisés par des policiers municipaux.

pyramide de livres érigées sur le parvis de la maire de Grenoble - Radio France
pyramide de livres érigées sur le parvis de la maire de Grenoble © Radio France - Véronique Pueyo

Partager sur :