Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Maison détruite par la foudre, une famille de Mayac appelle à l'aide

mercredi 4 avril 2018 à 16:34 Par Willy Moreau, France Bleu Périgord

La foudre a touché dans la nuit de mardi à mercredi une maison de Mayac, près de Sorges. Le bâtiment a pris feu et il n'en reste rien. Une femme de 88 ans et son fils de 67 ans ont tout perdu. Ils demandent de l'aide.

La foudre a déclenché un incendie dans cette maison de Mayac et le toit s'est effondré.
La foudre a déclenché un incendie dans cette maison de Mayac et le toit s'est effondré. © Radio France - Willy Moreau

Mayac, France

"J'habite dans cette maison depuis que je suis né quasiment", explique, le regard vague, Jean-Louis, 67 ans. Dans la nuit de mardi à mercredi, pendant les violents orages qui ont touché la Dordogne, la foudre touche le bâtiment situé à Mayac, près de Sorges

"J'ai entendu un gros boum ! Ce sont les voisins qui ont frappé à la porte pour me dire que le toit prenait feu" - Jean-Louis, habitant de Mayac. 

Vers 23h, ce mardi soir, Jean-Louis fait donc sortir en urgence sa maman de 88 ans de la maison. Ils sont tous les deux logés chez Marie, la sœur de Jean-Louis qui habite à quelques centaines de mètres de là. 

Il ne reste plus rien dans cette maison de Mayac.  - Radio France
Il ne reste plus rien dans cette maison de Mayac. © Radio France - Willy Moreau

"Ils n'ont plus rien, à part les murs. Tous les deux ont perdu leurs vêtements et ma mère n'a pas pu prendre son corset et ses appareils auditifs, remarque Marie. Les gens qui le souhaitent peuvent apporter des vêtements de taille 44."

L'octogénaire et son fils sont relogés chez de la famille. - Radio France
L'octogénaire et son fils sont relogés chez de la famille. © Radio France - Willy Moreau

Kévin, l'arrière-petit-fils qui a passé toute son enfance dans la maison, a créé une cagnotte leetchi pour permettre à la famille d'acheter des vêtements et du matériels, le temps que les assurances fassent tous les diagnostiques. Pour donner, cliquer sur le lien suivant : don pour la famille de Mayac.