Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Malaises et démangeaisons : évacuation d'une centaine de personnels de l'université de Lorraine à Nancy

vendredi 15 juin 2018 à 15:10 Par Nathalie Broutin, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Une centaine de salariés de l'université de Lorraine ont été évacués ce vendredi 15 juin de bâtiments administratifs rue Lionnois à Nancy. Plus tôt dans la matinée, 14 personnes se sont plaintes de démangeaisons, trois ont fait un malaise. Un traitement anti-puces pourrait en être la cause.

Les pompiers ont transporté au CHU de Nancy, trois personnes victimes de malaises
Les pompiers ont transporté au CHU de Nancy, trois personnes victimes de malaises © Maxppp - maxppp

Nancy, France

Ce vendredi 15 juin, des personnels administratifs de l'université de Lorraine, 14 selon les pompiers, qui travaillent au rez-de-chaussée d'un immeuble, rue Lionnois à Nancy ont commencé à se plaindre de démangeaisons, trois ont fait un malaise. 

Par mesure de précaution, le déclenchement de l'alarme incendie a permis l'évacuation de l'ensemble des personnels présents, soit une centaine de personnes. Les pompiers indiquent avoir transporté trois personnes à l'hôpital.  

Selon les premières constatations, un traitement préventif anti-puces mis en place ce jeudi dans les locaux pourrait être la cause de ces réactions. Des analyses sont en cours. Une fois les bureaux ventilés, les personnels ont pu regagner leurs bureaux en début d'après-midi.