Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Malmerspach : Un père de famille poursuivi pour violences et séquestration

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Mécontent de voir son fils sans emploi de retour dans la maison familiale, un habitant de Malmerspach le punissait en l'enfermant épisodiquement dans son grenier et en l'affamant. Il s'expliquera en février 2021 devant le tribunal judiciaire de Mulhouse.

L'intervention des gendarmes a mis fin au calvaire du quadragénaire
L'intervention des gendarmes a mis fin au calvaire du quadragénaire © Radio France - Marie Ameline

Un père de famille a été présenté au Parquet ce samedi matin. Il a été mis en examen pour "violences et séquestration" et laissé en liberté sous contrôle judiciaire. L'homme a interdiction de se présenter au domicile familial, à Malmerspach, près de Saint-Amarin, dans le Haut-Rhin. Il comparaîtra devant le tribunal judiciaire de Mulhouse le 3 février 2021.

Le septuagénaire est soupçonné d'avoir enfermé à plusieurs reprises son fils de 39 ans dans le grenier de la maison de Malmerspach. Il maltraitait son fils depuis le retour de celui-ci au domicile familial, en novembre 2019. Le quadragénaire était aussi privé de repas. Le père famille lui reprochait d'avoir perdu son travail

Conduit à l'hôpital par les gendarmes

C'est l'épouse du septuagénaire qui a appelé les gendarmes mercredi 23 décembre 2020 dans la soirée. Le fils, qui s'était échappé du grenier pour chercher de la nourriture, venait de frapper son père.

Intrigués par sa maigreur, les gendarmes ont accompagné le quadragénaire à l'Hôpital de Mulhouse. Selon les témoignages de soignants recueillis par l'AFP, "son état de maigreur extrême évoquait les images de prisonniers dans les camps".

C'est finalement le père de famille qui a été mis en garde à vue par les gendarmes et déféré au Parquet. Le fils ne sera pas poursuivi pour les coups portés mercredi soir contre son geôlier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess