Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Malte : pour avoir uriné dans la rue, un étudiant vendéen emprisonné plusieurs semaines

lundi 15 avril 2019 à 4:03 Par Thomas Cuny, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Alors qu'il urinait dans la rue après une soirée à Malte, Titouan Billaud, étudiant vendéen, s'est retrouvé en prison pendant cinq semaines.

Titouan Billaud a pu quitter Malte la semaine dernière
Titouan Billaud a pu quitter Malte la semaine dernière © Radio France - Thomas Cuny

Chavagnes-en-Paillers, France

C'est une envie pressante qui lui a coûté cher. Après une dernière soirée sur l'île, Titouan Billaud décide d'uriner dans la rue, à Malte. C'est à ce moment qu'une patrouille de police passe et interpelle violemment le jeune homme.

"Je leur explique que je ne suis pas d'ici, que je ne parle pas anglais. Ils commencent à me taper. Je me mets en boule pour me protéger."                
- Titouan Billaud

Selon les autorités maltaises, un policier a eu un doigt cassé pendant l'intervention. Le jeune homme est conduit au commissariat pour être fouillé à nu.  Il passe ensuite en comparution immédiate avant d'être placé en détention provisoire. En Vendée, sa famille suit jour après jour l'évolution du dossier. Ils s'inquiètent pour la sécurité de Titouan.

"On était persuadé qu'il allait sortir rapidement. Moi j'ai peur pour mon enfant. C'est un milieu carcéral, c'est pas un film, c'est bien réel..."                    
- Catherine, la mère de Titouan

Son procès est repoussé à plusieurs reprises. Après cinq semaines de détention, il sort de prison le 11 avril. Il quitte l'île pour l'Espagne où il fait ses études. Il l'assure, il ne remettra plus les pieds à Malte.