Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Maltraitance : 185 animaux saisis chez un éleveur dans les Deux-Sèvres

mardi 4 août 2015 à 14:57 Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Poitou

Près de 185 volailles, un poney et un chien ont été saisis chez un éleveur ce mardi à Saint-Martin-du-Fouilloux (Deux-Sèvres). C'est la troisième fois en 5 ans que les services d'assistance aux animaux interviennent chez lui.

Les volailles vivaient "dans le noir, sans eau ni nourriture" (photo d'illustration).
Les volailles vivaient "dans le noir, sans eau ni nourriture" (photo d'illustration). © Maxppp

L'alerte a été donnée par un voisin, à cause de l'odeur, à la fin du mois de juillet : des animaux maltraités sont entassés dans des bâtiments d'élevage à Saint-Martin-du-Fouilloux, en Gâtine.Saisis par les services vétérinaires, la  Fondation Assistance aux animaux est intervenue ce mardi matin. Sur place, ses employés ont découvert près de 185 volailles en situation de détresse, ainsi qu'un chien et un poney.

Des cadavres d'animaux dans la grange

Les poules, les oies, dindes, canards et cailles se trouvaient dans d'anciens bâtiments d'élevage "dans le noir, sans eau, ni nourriture" d'après l'association. "Il y avait plusieurs cadavres. Les animaux vivants étaient en train de manger les morts pour se nourrir", selon la responsable des opérations pour la fondation.

Un chien était aussi enchaîné à un poteau, près de la grange, sans avoir à manger ni à boire, et un poney se trouvait dans ce bâtiment.

Pris en charge pour être soignés

Tous ces animaux ont été saisis par la Fondation, qui doit les acheminer sur trois de ses sites en région parisienne et dans le Gard. Ils seront alors pris en charge et soignés, jusqu'à la fin de leurs jours.

Troisième fois en cinq ans

C'est la troisième fois que ces services interviennent sur ce site, pour maltraitance sur animaux. En 2010, des bovins et des ovins ont été saisis. Et en septembre 2012, 33 chevaux maltraités ont été pris en charge, toujours chez le même éleveur.

La Fondation assistance aux animaux a annoncé qu'elle allait porter plainte.