Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Auxois : des cadavres d'animaux découverts dans une ferme

mercredi 8 mars 2017 à 11:44 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Bourgogne et France Bleu

INFO FRANCE BLEU | Deux-cent bêtes ont été retirées à un éleveur en redressement judiciaire, près de Pouilly-en-Auxois, jeudi et vendredi derniers. Les services vétérinaires ont découvert plusieurs cadavres de vaches et de moutons. Les animaux n'étaient plus nourris.

4 cadavres ont été découverts sur cette exploitation de l'Auxois la semaine dernière.
4 cadavres ont été découverts sur cette exploitation de l'Auxois la semaine dernière. - OABA

Pouilly-en-Auxois, France

Le tout premier signalement aux services vétérinaires de la direction départementale de la protection des populations date de 2015. Ce sont des agriculteurs voisins qui ont alerté les autorités sur la présence d'animaux morts et en très mauvaise santé dans une exploitation tout près de Pouilly-en-Auxois. Après plusieurs années d'enquête, 200 vaches et moutons malades ont été retirés à l'éleveur ce jeudi 2 et ce vendredi 3 mars.

Cinq camions, une bétaillère, des barrières, plus de 20 personnes pour intervenir

C'est l'OABA, oeuvre d'assistance aux bêtes d'abattoirs qui a été mandatée par la préfecture de Côte-d'Or pour mener cette opération de sauvetage. L'association reconnue d'utilité publique depuis 1965 s'est ainsi présentée avec cinq camions, une bétaillère, des barrières et une équipe de 15 personnes sous escorte des gendarmes pour venir récupérer les animaux. Sur place, raconte Frédéric Freund, le directeur de l'OABA, "nous avons découvert cinq cadavres d'animaux abandonnés dans différents prés ouverts, il a fallu aussi euthanasier quatre bêtes trop faibles pour monter dans la bétaillère." Au total, l'association a retiré 142 vaches charolaises et 29 moutons.

Un éleveur dépressif, placé en redressement judiciaire

Des bêtes toujours en vie mais en très mauvaise santé. "Elles ont la viande sous l'os comme dit", continue Frédéric Freund. "Ces animaux ont peu de valeur et ne peuvent pas être commercialisés en l'état. Ils n'ont pas été nourris depuis plusieurs semaines, littéralement, ces bêtes crevaient de faim chez cet éleveur en redressement judiciaire au moment de notre intervention." C'est ce qui expliquerait la situation, effectivement, même si les difficultés financières n'excusent en rien la maltraitance, rappelle le directeur de l'OABA : "Évidement il y a énormément d'agriculteurs dans la difficulté ces dernières années, ils s'endettent, les prix du marché ne leur permettent pas de vivre, certains baissent les bras et on le comprend. On peut baisser les bras mais de là à laisser crever des bêtes embourbées dans la rivière, c'est assez difficile". L'association prépare d'ailleurs une plainte pour abandon et délaissement volontaire.

Frédéric Freund : "Baisser les bras devant les difficultés c'est une chose, laisser crever ses bêtes en est une autre."

Les animaux placés dans des "fermes d'accueil" de l'OABA

En attendant les suites judiciaires de cette affaire, les animaux ont été confiés à des "fermes d'accueil" partenaires de l'OABA, dans la Nièvre. Les vaches ont été rachetées par un négociant côte-d'orien, qui viendra les prendre en charge pour les "remplumer" avant de les remettre dans le circuit de l'élevage. Les moutons, eux, sont trop malades pour être revendus. "Ils vont intégrer le troupeau du bonheur de l'OABA et finir leur vie tranquillement", conclut l'association.