Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Maltraitance animale : près de 150 animaux saisis dans une ferme à Dammarie-en-Puisaye, près de Gien

Par

C'est une triste saisie qui a été menée ce mercredi matin dans une ferme du Giennois. Les gendarmes, aidés par les services vétérinaires, ont pris en charge une centaine d'animaux dont certains dans un état de santé préoccupant. Le propriétaire, un homme de 65 ans, a été placé en garde à vue.

Une dizaine de chiens ont été récupérés dans cette ferme de Dammarie en Puisaye Une dizaine de chiens ont été récupérés dans cette ferme de Dammarie en Puisaye
Une dizaine de chiens ont été récupérés dans cette ferme de Dammarie en Puisaye © Maxppp - Romain Boulanger

C'est une grosse opération de sauvetage qui a été menée ce mercredi matin dans une ferme de Dammarie-en-Puisaye, au sud de Gien. Des gendarmes, des agents de la DDPP ( Direction départementale de protection des populations ) et des associations de protection des animaux dont la SPA sont intervenus pour prendre en charge des dizaines d'animaux sauvages et domestiques dont certains dans un état de santé préoccupant. 

Publicité
Logo France Bleu

Des animaux laissés sans eau, au milieu de leurs excréments 

Cette exploitation agricole, détenue par un homme de 65 ans, a fait l'objet de deux contrôles de la Direction départementale de protection des populations, anciennement appelés les services vétérinaires.  Le 1er en octobre 2018, plusieurs manquements avaient été relevés : des bovins et des chevaux parqués dans des champs sans eaux, d'autres laissés attachés et maintenus dans leurs excréments, d'autres encore attachés à des véhicules abandonnés. Les services de l'Etat avaient donc ordonné à l'exploitant de revoir ses méthodes d'élevage et de régulariser la situation de certains animaux qui n'étaient même pas déclarés. Mais, lors d'un nouveau contrôle, en mai 2021, les mêmes services ont constaté que rien n'avait changé d'où l'intervention de ce jour menée sous l'autorité du Parquet de Montargis. 

Des animaux ont dû être euthanasiés sur place 

Lors de l'opération menée ce mercredi, ce sont près de 150 animaux qui ont été saisis dont une centaine de bovins, une trentaine de chiens, des ânes, des chevaux, des poneys, des chats, des poules et également un sanglier. Certaines bêtes étaient dans un tel état de souffrance que les services de la DDPP ont dû procédé à des euthanasies sur le champ. Les autres ont été récupérées par des associations comme la Société protectrice des Animaux ( SPA),  le Groupement de défense sanitaire (GDS) et l’Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir (OABA). 

L'exploitant placé en garde à vue 

Le propriétaire de tous ces animaux a été interpellé et placé en garde à vue. Agé de 65 ans, il vit seul et un peu isolé dans sa ferme. Il va être poursuivi pour mauvais traitements sur animaux et défaut de soins. Ces délits sont punis d'une peine de 2 ans d'emprisonnement. 

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu