Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Maltraitance animale : un Berrichon condamné à six mois de prison ferme

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Un berrichon de 44 ans a été condamné ce mercredi à six mois de prison pour avoir maltraité son ânesse et ses moutons, laissés sans soins et même sans eau ni nourriture. L'homme originaire de Neuillay-les-Bois en est à sa deuxième condamnation pour des faits similaires.

Âne (illustration)
Âne (illustration) © Maxppp - Norbert FALCO

Neuillay-les-Bois, France

Un berrichon de 44 ans a été condamné à 6 mois de prison ferme à Châteauroux pour des faits de maltraitance animale. 

Ce sont des promeneurs qui ont donné l'alerte. Ils avaient remarqué cet ânesse, à bout de forces, incapable de se relever, empêtrée dans la boue et ses propres excréments.

Alertés, les services vétérinaires du département contrôlent donc ce berrichon, ferrailleur à ses heures, et négociant en animaux. Ils trouvent 34 moutons en pauvre santé, non déclarés aux autorités, sans étable ni véritable abreuvoir, entourés de fils barbelés et de morceaux de tôles qui traînent. L'ânesse quant à elle, était dans un tel état qu'il a fallu l'euthanasier sur place. 

Le Berrichon de 44 ans explique qu'il a toujours fait comme ça... Qu'il ne sait pas lire et donc qu'il ne peut pas remplir les documents pour déclarer ses animaux. 

Bien connu des services vétérinaires, il a déjà été condamné l'an dernier pour des faits similaires à de la prison avec sursis.  Cette fois c'est une peine de prison ferme, avec aménagement de peine, et surtout interdiction à vie de détenir des animaux.