Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Manche : trois enfants en vacances dans la région sont morts dans un naufrage au large de Coutainville

Le naufrage d'une vedette à moteur de promenade a fait trois morts ce lundi après-midi au large de Coutainville. Trois enfants qui seraient restés coincés dans la cabine.

Les badauds ont été tenus à distance pendant l'intervention des secours sur la plage d'Agon-Coutainville
Les badauds ont été tenus à distance pendant l'intervention des secours sur la plage d'Agon-Coutainville © Radio France - Lucie THUILLET

Agon-Coutainville, France

Trois enfants sont morts ce lundi dans un accident de vedette de plaisance au large d'Agon-Coutainville, dans la Manche. Trois adultes se trouvaient également à bord. Ils sont choqués mais légèrement blessés.

L'accident s'est déroulé vers 15h30 ce lundi après-midi. La vedette à moteur de promenade s'est retournée à environ 800 mètres de la plage de Passous à Agon-Coutainville pour une raison qui reste encore à déterminer.  A son bord, il y avait donc six occupants, trois adultes (un couple et une femme dont les liens de parenté ne sont pas encore établis) et trois enfants en vacances dans la région. En camping à Gouville-sur-mer ils seraient originaires du département de l'Orne selon les secours sur place et peu expérimentés.  

Le drame s'est produit à 800 m au large de la plage du Passous à Agon-Coutainville - Aucun(e)
Le drame s'est produit à 800 m au large de la plage du Passous à Agon-Coutainville - visactu

D'importants moyens de secours

Immédiatement prévenus par des témoins, le Cross Jobourg a dépêché sur place d'importants moyens de secours. Le bateau selon les sauveteurs était à la verticale, des sauveteurs de la SNSM qui ont cassé le plexiglas de la cabine avec une ancre et sortis les corps des enfants de la cabine.  Sur place il y avait aussi plusieurs embarcations de la SNSM ainsi que des navires de l'école de voile voisine. L'hélicoptère de la sécurité civile a également été envoyé en renfort au dessus de la zone. Plusieurs sauveteurs du poste de secours de la plage voisine sont aussi partis à la nage pour tenter de leur venir en aide. 

"On a pris l'ancre pour casser les vitres du bateau" (Pascal Dutot président de la station SNSM d'Agon-Coutainville)

Les trois adultes éjectés lors du naufrage ont pu être rapidement repêchés, mais d'après plusieurs sources non confirmées pour l'heure par les autorités, les trois enfants étaient restés coincés dans la cabine du navire plusieurs minutes avant de pouvoir être dégagés et ramenés comme les adultes sur le rivage pour être pris en charge. Les trois enfants étaient en arrêt cardiaque lorsqu'ils ont été pris en charge par les secours et n'ont pu être réanimés tandis que les trois adultes qui les accompagnaient sont indemnes ou légèrement blessés toujours selon les sapeurs-pompiers. L'un des adultes aurait précisé aux secours que l'embarcation se serait retournée à la suite d'une panne moteur. Au moment des faits les creux en mer atteignaient 2 mètres.

Les trois jeunes victimes n'ont pas survécu. Deux enfants âgés de 7 ans et un de 11 ans, un garçon et deux filles. Le couple propriétaire du bateau et parents des deux enfants, âgés de 7 et 11 ans, ainsi que la mère de l'autre enfant, âgé de 7 ans, se trouvent dans un état d'urgence relative. Un examen de corps des trois enfants sera pratiqué demain mardi. 

Une enquête est ouverte par le parquet de Coutances - Radio France
Une enquête est ouverte par le parquet de Coutances © Radio France - Lucie THUILLET

Le parquet de Coutances a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances précises de ce naufrage et connaître les causes du décès des trois enfants. La brigade de recherche de la gendarmerie de Coutances, ainsi que la brigade nautique de Granville sont saisies des investigations qui porteront notamment sur le respect des règles de sécurité et de navigation.

Le drame provoque une vive émotion ce soir dans la cité balnéaire et bien au delà. Dans un tweet, la ministre de la transition écologique en charge des transports, Elisabeth Borne, a fait état de sa "très vive émotion suite au bilan dramatique du chavirage survenu dans la Manche".

"C'est avec une infinie émotion que nous avons appris qu'une embarcation avait chaviré, causant la mort de trois personnes, au large d'Agon-Coutainville. Toutes nos pensées et notre soutien vont aux familles et aux proches des disparus." mairie #Agon-Coutainville @agoncoutain