Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Manche : lors de l'essai d'une voiture, il roule à 159 km/h sur une route limitée à 80

-
Par , France Bleu Cotentin

Après cette mésaventure, il ne laissera plus sa voiture à n'importe qui. En janvier dernier, un Manchois a fait essayer son véhicule à un potentiel acheteur et s'est retrouvé convoqué par la justice pour un excès de près de 80 km/h au dessus de la vitesse autorisée.

L'homme a été flashé à 159 kilomètres/heure sur une route limitée à 80 (illustration)
L'homme a été flashé à 159 kilomètres/heure sur une route limitée à 80 (illustration) © Maxppp - Dequier Loïc

Manche, France

Les faits remontent au 28 janvier 2019. Le Manchois d'une quarantaine d'années est chez lui en famille, du côté de Saint-Sauveur-le-Vicomte, lorsqu'un homme sonne à sa porte à la mi-journée.  Il a remarqué le panneau "à vendre" sur la voiture garée devant la maison et aimerait y jeter un coup d’œil.

Les deux hommes font le tour du véhicule, une Golf. L'acheteur potentiel demande à faire un essai sur la route. Il paraît "sympathique", selon le propriétaire qui lui fait confiance et lui laisse les clés. Il choisit de ne pas l'accompagner, préférant rester auprès de son bébé et de sa compagne qui vient d'accoucher. L'homme revient une demi-heure plus tard. Le prix est discuté mais la vente n'aboutit pas. La discussion s'arrête là et l'homme repart. 

Près du double de la vitesse autorisée

Huit mois plus tard, le propriétaire de la voiture, qui a réussi à la vendre entre-temps, est convoqué par la justice. On lui reproche d'avoir roulé à 159 kilomètres heure sur une route limitée à 80, à Doville, non loin de chez lui. Incompréhensible pour cet automobiliste sans antécédents de gros excès de vitesse. En découvrant la date de l'infraction, une semaine après la naissance de sa fille, il fait le rapprochement et se rappelle la venue de l'acheteur intéressé.  

Devant les juges ce mardi 19 novembre 2019 au tribunal correctionnel de Cherbourg, il a donc contesté l'excès de vitesse. La photographie prise par le radar, bien que floue, joue en sa faveur :  l'homme au volant paraît sensiblement plus grand. Accordant au prévenu le bénéfice du doute, le tribunal l'a relaxé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu