Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Après avoir été évacué à cause d'un individu suspect, le Mont-Saint-Michel a rouvert ses portes

dimanche 22 avril 2018 à 10:36 - Mis à jour le dimanche 22 avril 2018 à 13:52 Par Olivia Cohen, Mayeule de Charon et Xavier Demagny, France Bleu Armorique, France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Le Mont Saint-Michel a rouvert ses portes après avoir été évacué dimanche matin, à cause d'un individu suspect qui avait menacé de s'en prendre aux forces de l'ordre.

Le Mont-Saint-Michel a été évacué dimanche matin.
Le Mont-Saint-Michel a été évacué dimanche matin. © AFP -

Le Mont-Saint-Michel, France

Une opération d'évacuation du Mont-Saint-Michel a été déclenchée dimanche matin vers 8 heures, à cause d'un individu suspect. Selon le préfet de la Manche, Jean Marc Sabathé, "un homme voulait faire une animation de rue lorsqu'il a eu une altercation avec un cafetier. Il a proféré des des menaces contre les forces de l'ordre". L'homme aurait dit vouloir "tuer du flic".  

Une matinée de recherches

Pendant une bonne partie de la matinée dimanche, d'importantes recherches ont été menées. Les touristes ont été évacués et les gens sur place confinés dans un premier temps. "J’ai fait fermer l’abbaye et les offices religieux ont été annulés" explique le préfet. Le site a été investi par deux compagnies de gendarmerie et survolé par un hélicoptère. 

Une fois le doute levé sur la présence ou non de cet homme menaçant, le site a été rouvert au public vers 13h20, avec un contrôle drastique des sacs à l'entrée du Mont. 

Le parquet a ouvert une enquête pour menace de mort sur personne dépositaire de l'autorité publique. A ce stade, la piste terroriste est exclue, explique Cyril Lacombe, procureur de la République de Coutances, à France Bleu Cotentin.  "Il est évident que le mont saint Michel lieu chrétien a toujours fait l’objet de vigilance et de dispositifs renforcé type dispositif anti-voiture bélier" a ajouté le préfet de la Manche.