Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une collecte en mémoire d'Adelissa, tuée par son compagnon à Mandeure

-
Par , , France Bleu Belfort-Montbéliard

En octobre 2018, à Mandeure, Adelissa, une jeune femme de 21 ans, était tuée par son compagnon, sous les yeux de sa petite fille de 13 mois. Ce lundi, au Super U où la jeune fille travaillait, une collecte est organisée, au profit de la famille de la jeune femme.

Les anciens collègues d'Adelissa veulent aussi montrer qu'ils ne l'ont pas oubliée
Les anciens collègues d'Adelissa veulent aussi montrer qu'ils ne l'ont pas oubliée © Radio France - Christophe Beck

C'est un curieux mémorial qui se dresse à l'accueil du magasin Super U de Mandeure. Des fleurs, des bougies, un portrait et ces mots : "En souvenir d'Adelissa". Il y a un peu plus d'un an, le 25 octobre 2018, la jeune femme de 21 ans, employée au Super U, décédait sous les coups de son compagnon dans leur appartement de Mandeure. C'est le compagnon qui avait prévenu les secours en disant : "J'ai tué ma femme, venez vite". Adelissa était maman d'une petite fille de 13 mois.  

On voulait montrer qu'on était là pour la petite

Le drame a beaucoup ému les collègues du magasin. Un an après, l'émotion reste intacte. Les employées du magasin ont fabriqué des portes clefs, des badges et des tee shirts à l’effigie d'Adelissa.  Ils organisent une vente de gâteaux dans le magasin ce lundi pour venir en aide à la fille et à la famille d'Adelissa. 

Aurélie et Shaffak, deux collègues, y pensent tous les jours : "Elle est toujours dans nos cœurs, on a l'impression qu'elle est toujours là. On a été très marquées, ça a été très dur. On voulait marquer le coup et montrer qu’on était là pour la famille et pour la petite ". 

Le produit de la vente sera reversé à la famille d'Adelissa. Notamment à sa petite fille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu