Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Manifestation contre la réforme des retraites : 10 gardes à vue et une quinzaine de vitrines brisées à Rennes

-
Par , France Bleu Armorique

La manifestation contre la réforme des retraites a dégénéré à Rennes ce jeudi 5 décembre. Plusieurs centaines de casseurs ont investi la ville, brisé des vitrines et affronté les forces de l'ordre. D'après la préfecture, 10 personnes ont été placées en garde à vue.

La vitrine de la Maif, rue Joffre, a été particulièrement touchée.
La vitrine de la Maif, rue Joffre, a été particulièrement touchée. © Radio France - Benjamin Fontaine

Rennes, France

La manifestation contre la réforme des retraites a rassemblé entre 13.000 (selon la préfecture) et 15.000 personnes (selon les syndicats) ce jeudi 5 décembre. A la mi-journée après la dispersion du cortège, des affrontements ont eu lieu entre les forces de l'ordre des casseurs.

Selon la préfecture, 500 manifestants, cagoulés et casqués pour la plupart, ont infiltré la manifestation. "Les forces de l'ordre ont été confrontées à des individus hostiles, recherchant l’affrontement. Elles ont ainsi fait l'objet de nombreux jets de projectiles (fumigènes, bouteilles en verre...) et ont dû à plusieurs reprises faire usage de la force pour faire cesser les dégradations et disperser ces manifestants radicaux, qui ont notamment été repoussés grâce à l’intervention d’engins lanceurs d’eau," indique la préfète d'Ille-et-Vilaine.

Les lacrymogènes ont enfumé la rue Joffre. - Radio France
Les lacrymogènes ont enfumé la rue Joffre. © Radio France - Benjamin Fontaine

Sur leur passage, ces casseurs ont brisé une quinzaine de vitrines du centre-ville, d'autres ont été taguées. Des poubelles et du matériel urbains ont été incendiés. Les affrontements avec les forces de l'ordre ont pris fin vers 15h30. Selon la préfecture, 10 personnes ont été placées en garde à vue, dont trois pour outrage et rébellion. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu