Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manifestation de 200 avocats à Aix-en-Provence en soutien à un collègue

-
Par , France Bleu Provence

Le 11 mars dernier après un différend avec le président du tribunal, Maître Paul Sollacaro était évacué manu militari par la police. Un procédé dénoncé par l'ensemble de la profession qui manifestait ce mercredi, notamment à Aix-en-Provence.

200 avocats ont manifesté devant le palais de justice d'Aix en Provence
200 avocats ont manifesté devant le palais de justice d'Aix en Provence © Radio France - Fabien LE DU

"Qu'un président use de son pouvoir de police pour faire sortir de force un avocat d'une salle d'audience, c'est inédit dans notre tribunal". Pour Me Julien Gauthier, avocat au barreau d'Aix-en-Provence, c'est "la place de la défense dans une salle d'audience qui est en jeu".

Le 11 mars, un vif différend oppose Maitre Paul Sollacaro au président du tribunal Marc Rivet. L'avocat refuse de quitter la salle tant que le délégué du bâtonnier n'intervient pas. Le président du tribunal voit rouge et intime l'ordre aux policiers présents de saisir l'avocat et de l'expulser de force.

Une procédure qui n'a pas été respectée ?

"C'est un procédé parfaitement scandaleux, c'est inadmissible, et nous sommes indignés à juste titre", clame Pascal Luongo, avocat à Marseille. "Des incidents en salle d'audience entre magistrat et avocat, ça existe, ça fait partie du fonctionnement de la justice. Une procédure doit être respectée, l'avocat peut demander au représentant du bâtonnier d'intervenir. Il y avait d'autres solutions comme suspendre l'audience et prendre le temps de s'expliquer, ça n'a pas été fait."

L'inspection générale de la justice est saisie

"Si on expulse un avocat au seul motif qu'il ne convient pas au président du tribunal, on change de dimension" reprend Julien Gauthier. Il attend désormais que tous les confrères qui ont assisté à la scène puissent témoigner de ce qu'ils ont vu : "L'enquête diligentée par l'inspection générale de la justice devra faire la lumière sur cette affaire et rappeler les règles."

De son côté, l'avocat Paul Sollacaro a décidé de porter plainte contre le président du tribunal et les policiers présents pour "violences aggravées".

Une manifestante devant la cour d'appel d'Aix en Provence
Une manifestante devant la cour d'appel d'Aix en Provence © Radio France - Fabien LE DU
Choix de la station

À venir dansDanssecondess