Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manifestation des policiers en colère à Paris : "on en a marre de pleurer nos morts"

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Plusieurs milliers de policiers sont attendus ce mercredi à Paris pour "la marche de la colère", une déambulation depuis la Bastille pour mettre en lumière les difficultés rencontrées par la profession. Dans la Loire comme la Haute-Loire, ils sont au bord de la crise de nerfs.

Les policiers mobilisés pendant de longs weekends durant l'hiver dernier pendant les Gilets Jaunes.
Les policiers mobilisés pendant de longs weekends durant l'hiver dernier pendant les Gilets Jaunes. © Maxppp - Maxime Jegat

Les derniers mois ont été particulièrement chargés pour les policiers. Au-delà de leurs activités traditionnelles ils ont été très sollicités pendant la crise des Gilets Jaunes avec des moyens qu'ils estiment insuffisants et qui peuvent mener à des drames, comme le suicide. 

"Peut-être que le début de l'action"

120 policiers de la Loire font le déplacement jusqu'à la capitale mercredi. Mobilisation massive en train et en car. Il aurait pu y en avoir plus selon les syndicats, mais les policiers n'ont pas le droit de grève et doivent poser une journée pour manifester, dans la mesure seulement où les services peuvent quand même tourner. Des policiers au bord de la crise de nerfs, spectateurs de la détérioration de leurs conditions de travail et très inquiets de ces suicides dans les autres commissariats, explique Sylvia Vaudou, secrétaire départementale dans la Loire du syndicat Alliance : "les collègues sont fatigués, usés, en burn-out, épuisés. Beaucoup prennent sur eux. Les Gilets Jaunes nous ont épuisé. Le gouvernement nous met en première ligne alors que la question qu'il faudrait se poser c'est de savoir pourquoi ces gens sont dans la rue". 

Cette manifestation est donc le début d'un bras de fer pour son adjoint à Alliance, Pierre Cognard : "on ne peut plus travailler dans ces conditions-là. On a besoins d'effectifs et de moyens supplémentaires. On ne peut pas faire face à des bandes de voyous, de casseurs sans pouvoir répondre parce qu’on n'est pas équipés correctement. C'est peut-être que le début d'une action forte et il y en aura peut-être d'autres qui arriveront derrière."

Les fonctionnaires en ont marre !" - Michael Hausner, du syndicat Alliance en Haute-Loire

Une dizaine de policiers font aussi le déplacement à Paris depuis la Haute-Loire. Car pour Michael Hausner, secrétaire départemental du syndicat Alliance en Haute-Loire, les fonctionnaires "en ont marre ! Depuis 2015 ils sont sur tous les fronts, suite aux attentat s, aux grèves ou aux Gilets Jaunes. Face à cela on a une qualité de vie et des conditions de travail qui ne sont pas à la hauteur. La conséquence de tout ça c'est le suicide. Et les fonctionnaires en ont marre de pleurer leurs morts".

Notre invité ce mercredi à 7H50 est le secrétaire départemental UNITE SGP Police FO dans la Loire, Fabrice Galatioto.

© Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess