Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Manifestation en Haute-Loire : le préfet demande aux gilets jaunes de ne pas participer

vendredi 7 décembre 2018 à 18:08 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu Pays d'Auvergne

La semaine passée, la manifestation des Gilets Jaunes avait été très violente au Puy-en-Velay. Le préfet de Haute-Loire a pris des mesures pour border le rassemblement du 8 décembre où certains individus "radicalisés" semblent vouloir s'inviter.

Un appel au calme devant la préfecture et son portail brûlé.
Un appel au calme devant la préfecture et son portail brûlé. © Radio France - SM

Le Puy-en-Velay, France

Ce vendredi 7 décembre, le préfet de Haute-Loire, Yves Rousset, a expliqué les mesures prises pour pallier les éventuels débordements lors des manifestations des Gilets jaunes de ce samedi. La vente d’alcool est interdite dans tout le centre-ville du Puy-en-Velay. Il est interdit également de se déplacer avec des engins pyrotechniques. Le préfet a aussi demandé le renfort d’une compagnie de CRS ( qui sera validéou pas par le préfet de Région dans les heures à venir). 

Responsabilité 

Mais surtout le préfet Yves Rousset demande aux altiligériens qui voudraient participer au mouvement de faire preuve de responsabilité. Selon lui des éléments radicalisés noyautent maintenant le mouvement. . "Ils veulent faire un acte II à la préfecture et finir de brûler le bâtiment ".  D’où l’appel du préfet : " _Moins on aura de monde dans la rue, plus on arrivera à isoler les éléments radicaux_, et plus se sera facile d’en venir à bout. " 

Des Gilets Jaunes "au spectacle" 

Pour le commissaire Cluzeau, directeur départemental de la sécurité publique : "la semaine dernière nous avions une foule.  Un phénomène de foule. Avec un certain nombre de casseurs qui étaient là pour le combat. Mais on avait aussi beaucoup de gens, des gilets jaunes, qui étaient là au spectacle. Mais à un moment, il faut que ça s’arrête. "

Vue depuis la fenêtre brisée de la préfecture.  - Radio France
Vue depuis la fenêtre brisée de la préfecture. © Radio France - SM