Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Manifestation silencieuse des motards limougeauds après un accident mortel

samedi 29 juillet 2017 à 22:07 Par Solène de Larquier, France Bleu Limousin

Plus d'une centaine de motards et proches se sont rassemblés devant la mairie de Limoges samedi à 18 heures. Une manifestation silencieuse organisée après un accident ayant coûté la vie à une personne et blessé une autre lors d'un rassemblement. Les motards déplorent l'absence de piste sécurisée.

Les motards limougeauds ont formé les lettres LUDO avec leurs casques avant de se recueillir devant la mairie samedi soir.
Les motards limougeauds ont formé les lettres LUDO avec leurs casques avant de se recueillir devant la mairie samedi soir. © Radio France - Solène de Larquier

Limoges, France

L'émotion et la colère étaient palpables. Plus d'une centaine de motards et proches se sont rassemblés devant la mairie de Limoges samedi à 18 heures. Une manifestation silencieuse organisée après le décès d'un homme de 36 ans lors d'un rassemblement dans le nord de Limoges intervenu vendredi soir. Il a percuté de plein fouet un autre motard dans un virage. Le second homme, âgé de 30 ans, a été transporté à l'hôpital en état d'urgence absolue. Ces rassemblements dans la zone nord ne sont pas rares le vendredi mais jamais un accident aussi grave n'avait été déploré.

Cette manifestation silencieuse samedi soir a été organisée pour rendre hommage au jeune homme décédé. Les motards sont arrivés et ont garé une à une leurs motos sur le parvis de la mairie. Ils ont ensuite formé les lettres "Ludo" avec leurs casques sur le sol. Philippe Douillard, adhérent de la fédération française des motards en colère (FFMC), a pris la parole. Il a déploré l'absence de piste et de lieu de rassemblement pour les motards. "Ce que nous vivons aujourd'hui, ce genre de drame, n'a pas eu lieu qu'à Limoges. C'est arrivé dans d'autres villes mais certaines ont su réagir. Certaines villes savent s'occuper des petites associations comme la nôtre qui représentent aussi un style de vie. Hier vous vouliez vous rassembler... et bien ça on vous le refuse... On est seuls, tous seuls" a fustigé l'homme, adhérant à la FFMC depuis plus de vingt ans.

Les motards limougeauds ont formé les lettres LUDO avec leurs casques avant de se recueillir devant la mairie samedi soir. - Radio France
Les motards limougeauds ont formé les lettres LUDO avec leurs casques avant de se recueillir devant la mairie samedi soir. © Radio France - Solène de Larquier

Philippe Douillard a ensuite appelé à une minute de silence, seulement interrompue par l'arrivée d'autres motos. Parmi les nombreuses personnes présentes, Fabienne tenait à montrer son soutien : "Ces jeunes voulaient juste passer du temps ensemble, s'amuser, c'est normal, c'est de leur âge. Il leur faut une piste. Ils ont les gens pour s'entourer, pour encadrer, donc il faut de la volonté politique." dit-elle avant d'ajouter : "Et puis tout le monde n'est pas venu mais on est déjà très nombreux. Et puis il y a tous les âges. Je n'ai plus exactement 20 ans et je ne participe pas aux rassemblements mais je suis venue, pour eux." Les motards sont repartis en faisant vrombir les bécanes. "C'est pour Ludo, c'est pour lui qu'il le font" confie une manifestante.

La mairie, que nous avons contactée, a déploré l'accident mais n'a pas souhaité ajouter de commentaire.