Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Manon, la jeune Antiboise disparue depuis le 1er janvier, a été retrouvée

samedi 6 janvier 2018 à 13:49 Par Pauline Renoir, France Bleu Azur et France Bleu

Manon, 16 ans, disparue le matin du 1er janvier dans le centre-ville d'Antibes, a été retrouvée vendredi soir à l'Hôpital de Lisieux dans le Calvados, en Normandie. La jeune femme est en bonne santé, elle aurait décidé de fuguer à cause d'une peine de cœur et de différents au sein de sa famille.

Manon, 16 ans, disparue à Antibes le 1er janvier a été retrouvée saine et sauve samedi
Manon, 16 ans, disparue à Antibes le 1er janvier a été retrouvée saine et sauve samedi - .

Antibes, France

L'appel à l'aide de la famille de Manon avait fait le tour des réseaux sociaux depuis le 1er janvier. C'est d'ailleurs sur Facebook que Camille Lovera, la sœur aînée de Manon, annonce la bonne nouvelle samedi 6 janvier au matin. Camille a été retrouvée saine et sauve à l'hôpital de Lisieux (Calvados) dans la nuit de vendredi à samedi. 

"Vous vous doutez bien qu'aucun mot ne saurait être à la mesure de notre soulagement: ma petite sœur a été retrouvée cette nuit en basse Normandie! D'interminables discours ne suffiraient pas non plus à vous exprimer notre profonde gratitude et reconnaissance. Votre mobilisation, votre énergie, votre ténacité et votre bienveillance ont décuplé tout autant l'étendue de nos actions que nos propres forces à ne rien lâcher durant cette épreuve. [...] Nous clôturons ce douloureux chapitre avec une pensée toute particulière pour les familles dont le combat continue. Camille, au nom de toute la famille Lovera. " 

Le commissariat d'Antibes a été alerté par la famille de Manon dans la nuit de vendredi à samedi. Les parents de la lycéenne ont été eux-même prévenus par un ami de Manon qui l'hébergeait à Lisieux dans le Calvados pendant sa fugue. Manon s'est présentée aux urgences de Lisieux visiblement déboussolée. Elle est en bonne santé mais elle a passé samedi après-midi une batterie d'examens médicaux pour vérifier si elle a subi des violences pendant son voyage. 

Au total, Manon a parcouru plus de 1.100 kilomètres en train. D'abord d'Antibes à Paris puis de Paris jusqu'en Normandie.  Sa soeur, Camille, 23 ans, à son chevet depuis samedi matin a recueilli les premiers éléments de son récit. "Ma soeur avait besoin de fuir la maison, elle a retrouvé un ami dans le Calvados qui l'a hébergée"

Une rupture amoureuse pour cette lycéenne du Mont Saint-Jean et un "sentiment de mal-être au sein de la famille" sont à l'origine de sa fugue.  "Manon me dit qu'elle se sent mise à l'écart dans la famille, incomprise, moi je n'avais jamais vu son malaise, en même temps je ne vis plus avec nos parents au quotidien" raconte Camille à France Bleu Azur.

Sa grande soeur, dévouée, avait pris un train pour Paris il y a quelques jours pour tenter de retrouver sa soeur. Les caméras de vidéosurveillance de la gare de Lyon à Paris ont montré que la jeune femme s'y était rendue. 

Les parents de Camille sont arrivés hier après-midi à son chevet. La jeune femme devait retrouver son domicile antibois samedi soir.