Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Marc Veyrat, le chef étoilé de Haute-Savoie, perd son procès contre le guide Michelin

INTERVIEW - Marc Veyrat le chef attaquait le guide Michelin en justice pour demander réparation après la perte d'une étoile pour son restaurant de Manigod, en Haute-Savoie. Le tribunal de grande instance de Nanterre l'a débouté ce mardi.

Marc Veyrat chez lui à Manigod
Marc Veyrat chez lui à Manigod © Maxppp - Maxppp

Manigod, France

Le célèbre chef au chapeau noir était inconsolable après la perte d'une étoile au non moins fameux guide rouge. Un déclassement injustifié, selon lui, qui aurait été préjudiciable à son entreprise et qui l'aurait plongé dans la dépression. Il s'agissait de la troisième étoile obtenue en 2018 pour la "Maison des Bois" à Manigod. 

Le tribunal de grande instance de Nanterre a considéré que Marc Veyrat et sa société n'ont pas produit "de pièce relative à l'existence d'un dommage et à la réalité de leur préjudice". 

"J'ai perdu une bataille, pas la guerre !"

Marc Veyrat a bien voulu réagir au micro de France Bleu Pays de Savoie. Il est toujours autant remonté contre l'institution. "Débouté ? Ce n'est que le début. Je n'ai eu aucune explication. On a perdu une bataille, pas la guerre. Quand on a perdu l'étoile, j'ai vu toute mon équipe pleurer, j'ai fait une dépression pendant huit mois. À cause de ces gens qui n'y connaissent rien. Ils me font penser à des instituteurs qui corrigent les élèves et qui font plus de fautes qu'eux. Qu'ils apprennent à connaître le terroir, ce serait déjà bien."

Marc Veyrat

A l'image du communiqué de son avocat Emmanuel Ravanas qui indique que le chef se réserve la possibilité de donner des suites judiciaires, Marc Veyrat va plus loin. "On va porter plainte. Je voulais rendre mes étoiles, ils refusent. Je ne veux plus apparaître dans le Michelin. Je m'en fous d'y être désormais. On est dans tous les autres et on est très bien notés. Mais Michelin ne retire pas mon nom. Voilà pourquoi je vais porter plainte."

Le chef de Haute-Savoie réclamait un euro symbolique de réparation, estimant que les critiques du guide Michelin avaient commis "une erreur".  Lors du procès, le cuisinier avait exigé d'obtenir des preuves des inspections et la nature des justifications de la perte de l'étoile. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu