Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Marcelo Bielsa condamné à verser 300.000 euros au Losc pour procédure abusive

lundi 5 mars 2018 à 14:50 - Mis à jour le lundi 5 mars 2018 à 15:05 Par Bénédicte Courret, France Bleu Nord et France Bleu

Marcelo Bielsa, l'ex-entraîneur du Losc, a été condamné à verser 300.000 euros au club de football lillois pour procédure abusive. Décision prononcée par le tribunal de commerce de Lille Métropole alors que la bataille juridique dure depuis novembre entre Bielsa et les Dogues.

Marcelo Bielsa conteste son licenciement pour faute grave et réclame plus de 18 millions d'euros au Losc.
Marcelo Bielsa conteste son licenciement pour faute grave et réclame plus de 18 millions d'euros au Losc. © Maxppp - Stéphane Mortagne

Lille, France

Le tribunal de commerce de Lille Métropole a condamné ce lundi Marcelo Bielsa à verser 300.000 euros au Losc. Avec la décision rendue ce lundi 5 mars, le bras de fer judiciaire entre Marcelo Bielsa et son ancien employeur connaît un nouvel épisode. Le tribunal de commerce de Lille le condamne ce lundi pour le caractère abusif de l'assignation en justice. Les avocats de Bielsa espéraient que le tribunal de commerce déclare le club nordiste en cessation de paiement. Ils le soupçonnent de ne pas pouvoir payer les 18 millions d'euros d'indemnités réclamées par le coach pour son licenciement. 

Le technicien argentin a été remercié de son poste d'entraîneur du club de football lillois en novembre 2017.  Depuis l'automne, Bielsa multiplie les recours contre son licenciement pour faute grave en s'adressant autant au tribunal de commerce qu'au conseil de prud'hommes ou à la commission juridique de la Ligue de football professionnel