Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Marche blanche en hommage à Steve Caniço dimanche à Rouen

Une marche blanche est organisée dimanche après-midi à Rouen en mémoire de Steve Maia Caniço. Les organisateurs appellent à un rassemblement pacifique.

Des manifestations en mémoire de Steve Caniço sont prévues partout en France ce week-end
Des manifestations en mémoire de Steve Caniço sont prévues partout en France ce week-end © Radio France - Sarah Tuchscherer

Rouen, France

Une marche blanche est organisée ce dimanche après-midi à Rouen en mémoire de Steve Maia Caniço, retrouvé mort lundi dans la Loire à Nantes, après sa disparition lors de la fête de la musique. Un rassemblement est prévu devant l'Hôtel de ville à 14 heures avant un défilé dans le centre-ville à partir de 15 heures.

Minute de silence et fleurs dans la Seine

Le cortège doit passer par la rue de la République puis rive gauche, avant de revenir sur le pont Jeanne d'Arc. Une minute de silence doit y être observée et des fleurs blanches jetées dans la Seine. Les manifestants doivent ensuite terminer leur parcours devant le Palais de justice. 

L'appel a été lancé sur les réseaux sociaux en début de semaine. La manifestation a été autorisée par la préfecture : un dispositif de sécurité sera donc déployé, en plus de celui prévu par les organisateurs.

"Marche pacifique"

_"Cette marche doit être pacifique déjà par respect pour Steve et sa famille, explique Aude Bidaux, une des organisatrices. On ne veut aucun débordement". De nombreux gilets jaunes sont attendus sur place, mais "nous tenons à ce que ce soit distinct du mouvement,_ précise-t-elle, car on ignore les opinions de Steve à notre sujet". Chacun est donc invité à venir sans signe distinctif.

Notre point commun, c'est les violences policières. Cette marche vise à les dénoncer, en plus de l'hommage.

Choix de la station

France Bleu