Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Adrien Perez

Marche blanche pour Adrien Perez : en présence des parents, un millier de personnes dans les rues de Grenoble

mercredi 8 août 2018 à 17:26 - Mis à jour le mercredi 8 août 2018 à 18:45 Par Xavier Demagny, France Bleu Isère et France Bleu

En présence des parents du jeune homme, un millier de personnes ont défilé mercredi après-midi dans les rues de Grenoble (Isère) en mémoire d'Adrien Perez. Âgé de 26 ans, il a été tué de plusieurs coups de couteau le 29 juillet dernier, à la sortie d'une boîte de nuit de Meylan.

En tête de cortège, les amis d'Adrien Perez, et cette banderole "Justice pour Adrien".
En tête de cortège, les amis d'Adrien Perez, et cette banderole "Justice pour Adrien". © Radio France - Xavier Demagny

Grenoble, France

Un millier de personnes se sont données rendez-vous près de la préfecture de l'Isère, à Grenoble, mercredi après-midi, pour une marche blanche en hommage à Adrien Perez, 26 ans, tué de plusieurs coups de couteau le 29 juillet à la sortie d'une boîte de nuit à Meylan, dans l'agglomération grenobloise. 

Alors qu'ils ne souhaitaient pas organiser cette marche, à l'initiative des amis d'Adrien, les parents du jeune homme, Patricia et Bruno Perez, ont finalement participé à cet hommage, accompagnés de leur avocat. 

"Justice pour Adrien"

La marche blanche s'est élancée dans les rues du centre-ville de Grenoble sous un soleil de plomb, vers 16 heures. Le cortège a emprunté les rues et est passé devant les endroits que fréquentait Adrien Perez. La plupart des personnes venues lui rendre hommage avaient choisi de se vêtir de blanc. 

En tête de cortège les amis et les proches d'Adrien Perez. - Radio France
En tête de cortège les amis et les proches d'Adrien Perez. © Radio France - Xavier Demagny

"On ne veut pas de violence, de message de haine. On en a marre de cette violence gratuite. Grenoble, ce n'est plus vivable" lance un proche d'Adrien Perez au micro de France Bleu Isère. "Cette marche blanche est pour lui. C'est un petit quelque chose, une façon de rendre un bel hommage. Faut pas l'oublier, qu'il reste gravé dans les mémoires. La vie continue, mais elle doit continuer avec le souvenir d'Adrien" explique un autre ami du jeune homme. 

Matthieu, présent le soir de l'agression mortelle d'Adrien, est "touché" de voir les parents d'Adrien présents. "C'est bien qu'autant de gens se mobilisent. Maintenant, on va pouvoir faire notre deuil, se reconstruire. C'est maintenant que tout commence", raconte-t-il. 

"Adrien est fier de ses parents et de sa sœur" - Denis Dreyfus, avocat de la famille Perez

Marqués par l'émotion, Bruno et Patricia Perez n'ont pas souhaité s'exprimer. "Il est bon que, face à un tel drame, ceux qui sont souvent dans le silence face à la haine et la violence arrivent à se lever et à s'exprimer, dans le silence, comme ils l'ont fait. C'est la plus belle réponse qu'ils peuvent donner pour Adrien. Adrien est fier de ses parents et de sa sœur" a estimé Denis Dreyfus, avocat de la famille, à l'issue de la marche blanche. "Après le temps de l'émotion voilà celui du droit et de la justice, qui se tiendra dans d'autres lieux dans le cadre d'un dossier pénal actuellement en cours" a-t-il conclu. 

Bruno et Patricia Perez (sur la gauche, tête baissée) accompagnés par leur avocat Denis Dreyfus.  - Radio France
Bruno et Patricia Perez (sur la gauche, tête baissée) accompagnés par leur avocat Denis Dreyfus. © Radio France - Xavier Demagny

Trois mis en examen

Dans cette affaire, trois hommes, âgés entre 19 et 20 ans, ont été mis en examen le 31 juillet pour "homicide volontaire, tentative d'homicide volontaire et violences avec armes commises en réunion".  Deux d'entre-eux ont été écroués dans l'attente de leur procès et le troisième a été placé sous contrôle judiciaire, ce dont le parquet a fait appel. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble rendra sa décision le 13 août.

T-shirts et ballons blancs pour rendre hommage à Adrien Perez. - Radio France
T-shirts et ballons blancs pour rendre hommage à Adrien Perez. © Radio France - Xavier Demagny
La marche blanche a traversé le centre-ville.  - Radio France
La marche blanche a traversé le centre-ville. © Radio France - Xavier Demagny