Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marché de l'eau à Marseille : Martine Vassal, présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, en garde à vue

Marseille, France

La présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal et le président de la Société des Eaux de Marseille (SEM), Loïc Fauchon ont été placés en garde à vue ce jeudi dans le cadre de l'enquête sur des soupçons de favoritisme dans l'attribution de marchés de l'eau à Marseille.

Martine Vassal et Jean-Claude Gaudin (photo d'illustration)
Martine Vassal et Jean-Claude Gaudin (photo d'illustration) © Maxppp -

Martine Vassal, présidente LR du conseil départemental des Bouches-du-Rhône et Loïc Fauchon, président de la Société des Eaux de Marseille (SEM) ont été placés en garde à vue ce jeudi à Marseille dans le cadre de l'enquête sur les conditions d'attribution du marché de l'eau à Marseille, en 2013. Une enquête ouverte pour favoritisme et prise illégale d'intérêt par le parquet national financier (PNF).

Jean-Claude Gaudin entendu

Le sénateur-maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin a été entendu jeudi après-midi en audition libre, selon le journal La Provence qui a révélé l'information.

Selon la chambre régionale des comptes, MPM n'a procédé à "aucun débat"

En octobre 2013, le marché de l'eau avait été confié à la Société des Eaux de Marseille (filiale de Veolia) par la communauté urbaine Marseille Provence Métropole pour une durée de quinze ans. Deux autres contrats concernaient l'assainissement. Le montant total des marchés avaient été évalués à 3,2 milliards d'euros. En 2014, la chambre régionale des comptes avait critiqué ces conditions d'attributions , estimant que MPM n'avait procédé à "aucun débat" sur la durée des contrats qu'elle avait jugée "manifestement excessive".

En 2013, Martine Vassal était membre au sein de la communauté urbaine de la commission "agglomération éco-responsable". Martine Vassal était également trésorière du Conseil mondial de l'eau à Marseille dont Loïc Fauchon était le président. En novembre 2015, le bureau et le domicile de Martine Vassal avaient été perquisitionnés ainsi que le siège de la SEM et le bureau du directeur général des services de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole.

Martine Vassal estime avoir suivi les recommandations de l'administration

Martine Vassal a toujours considéré qu'elle était sereine dans cette affaire estimant dès 2014 "avoir suivi les recommandations de l'administration qui avait examiné les dossiers déposés par les différents candidats qui avaient répondu à l'appel d'offre".

D'ailleurs, en sortant de sa garde à vue, la présidente LR du conseil départemental des Bouches-du-Rhône affirme qu'elle n'était "qu'une simple conseillère d'opposition" lors de l'attribution du marché. Dans un communiqué, elle semble même soulagée d'avoir pu parler aux enquêteurs.

Yves Moraine, invité de France bleu Provence soutient Martine Vassal et Jean Claude Gaudin

Yves Moraine, le maire des 6 ème et 8 ème arr de Marseille et chef de file du groupe Les Républicains au conseil municipal de Marseille a déclaré ce matin sur France bleu Provence : "Je respecte l'institution judiciaire. Par ailleurs, pour bien connaitre Martine Vassal et Jean Claude Gaudin, je sais qu'ils ne sont pas intéressés par les choses de argent et qu'ils sont mus seulement par la chose publique. Ils ont toute ma confiance et même mon affection"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess