Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Marche de l'espoir réussie à Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

A Nantes, la marche pour l'Espoir, initiée par les habitants et les associations de quartiers, en réaction aux fusillades qui secouent la ville ces derniers jours, a remporté un grand succès. Plusieurs centaines de personnes, souvent des jeunes et des mères de famille étaient en tête de cortège.

Les cortèges de chaque quartier, réunis en centre ville.
Les cortèges de chaque quartier, réunis en centre ville. © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

A Nantes, la marche pour l'Espoir, initiée par les habitants et les associations de quartiers, en réaction aux fusillades qui secouent la ville ces derniers jours - dont une qui a fait un mort en début de semaine-  a remporté un vif succès ce dimanche. Plusieurs centaines de personnes, souvent des jeunes et des mères de famille en tête de cortège ainsi que plusieurs élus locaux dont le maire de Nantes Johanna Rolland, ont convergé vers le centre ville pour demander à ce que cesse la violence.

Ils arrivent de tous les quartiers nantais -ceux qui font trop souvent la "Une" des faits divers : Bellevue, les Dervallières, le Breil, le Chêne des Anglais, Malakoff... Grande convergence des cortèges en centre ville et grande satisfaction des organisateurs :

C'est franchement super, le message est bien passé sur les réseaux sociaux, on est hyper contents"

Vêtu de noir, parfois une rose blanche à la main, et un seul message : ne laissons pas la violence tuer l'espoir dans nos quartiers". Sima habite à Beaulieu :

Enormément de personnes ont peur. On entend des coups de fusil. Il faut des solutions pour que les quartiers vivent en paix"

Entre les rails du tramway et le miroir d'eau, les prises de parole se multiplient et c'est l'espoir qui résonne dans la voix de Bouchra Akdim  l'une des organisatrice de la marche :

Nous on y croit, on a envie d'aider nos jeunes à devenir de bonnes personnes. Il n'y a plus de race, il n'y a plus de quartier, on parle d'humanité et de cœur"